HUMAN TARGET #2 Final Cut

voir la série HUMAN TARGET
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

SEMIC

Sortie :
ISBN : 2848570679

Résumé de l'album Final Cut

Petit à petit Christopher Chance est redevenu pour de bon le "Human Target", cet homme qui se propose de remplacer n'importe quel client sur lequel pèse un danger. A Hollywood, un inconnu élimine des acteurs après les avoir menacé au téléphone. L'un d'eux demande alors à Chance de prendre sa place, et un nuit ce dernier finit par éliminer l'homme qui venait pour le tuer.
Seulement voilà, tout n'est pas terminé, il manque un jeune acteur qui s'était fait enlever. Chance va devoir, sous le charme de la jeune mère, réouvrir le dossier et plonger au plus profond de l'ame de cet inconnu pour tenter de découvrir le fin fond de cette histoire !

Par Fredgri, le NC

Notre avis sur l'album Final Cut

Paru en 2002 et réédité en souple cette année, cette suite des aventures de Christopher Chance est haletante, du pur polar intimiste à souhait, je me régale !
On retrouve Peter Milligan aux scénario et cette fois c'est Javier Pulido ("Robin, year one", "Catwoman") qui dessine, remplaçant le défunt Edvin Biukovic ! Le résultat est vraiment très intéressant.
Tout d'abord parlons de l'écriture de Milligan ! Il met en avant les pensées de ses personnages et c'est fascinant de suivre les doutes et les troubles de la personnalité de ce Human Target qui finit par se demander qui il est, tellement il doit s'imprégner de ses rôles ! Cette écriture est très fine et nous entraine vers des lieux très intriguants, on n'est plus dans une narration dite normal car peu importe les détails ici seul compte les impressions des personnages (la séquence ou il rencontre pour la première fois la belle Mary est superbe de profondeur !) et le rapport qu'ils entretiennent entre eux !
Pour le dessin, Pulido a un trait assez minimaliste mais magnifique aussi et c'est vraiment en parfaite adéquation avec l'approche de Milligan, ici encore pas de détails superflus, juste des expressions, des regards et de l'efficacité !
Ce serait dommage de ne pas parler aussi du fantastique coloriste Dave Stewart ("Hellboy", "Tesla Strong"...) qui amène de telles ambiances, un travail sur les teintes absolument magnifique que l'ensemble de cet album de 92 pages en est complètement transcendé !
Le premier album traduit chez Semic a permit à celui là d'être traduit à son tour, il le mérite tout aussi amplement. Un vrai must du polar moderne en tout cas, que je vous conseille sans plus attendre.

Par , le

J'ai été agréablement surpris en ouvrant cet album. Il est vrai que le dessin ne m'avait pas tout de suite accroché, puis je m'y suis fait assez vite, car finalement, ce n'est guère éloigné de ce que je lis d'habitude. Mais la vraie surprise est à chercher du côté du scénario, avec le personnage principal qui s'immerge totalement dans les personnages qu'il doit incarner, avec tous les risques que cela peut revêtir. En effet, il s'immerge beaucoup, énormément même, jusqu'à en oublier sa véritable personnalité dans certains cas... Je dois dire que j'ai trouvé cela assez ingénieux et captivant à lire, et que je ne regrette pas d'avoir dépassé la toute petite barrière graphique, qui finalement avec un peu de recul, était vraiment ridicule.
Bref, je recommande cet album, qui est bien écrit et dont le personnage principal est dense et bien pensé.

Par , le

Les albums de la série HUMAN TARGET