HUMAN STOCK EXCHANGE #2 Tome 2

voir la série HUMAN STOCK EXCHANGE
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

DARGAUD

Genre :

Anticipation

Thriller

Sortie :
ISBN : 9782205067774

Résumé de l'album Tome 2

Félix Fox a accepté de rejoindre HSE: Human Stock Exchange ou il est à présent coté en bourse. Le rêve d'un grand nombre de personnes car c'est l'occasion de devenir riche, très riche en très peu de temps, mais celà nécessite de nombreux efforts. Il faut grder la forme, maintenir son taux de cholestérole à un faible niveau, ne pas boire d'alcool et progresser dans la société pour ainsi voir sa côte grimper et rapporter de l'argent à ses actionnaires...
Normalement réservé aux élites de la société, Félix est une exception à la règle. Un exemple pour grand nombre... mais cette façade cache bien des choses.

Par Aub, le 13/05/2014

Notre avis sur l'album Tome 2

Voilà le deuxième de tome de cette série excellente qu'est Human Stock Exchange.
Cette Bande Dessinée est un thriller d'anticipation économique qui donne froid dans le dos. Subtile mélange de notre monde moderne gouverné par l'argent plus que par le reste, HSE met en scène ce qu'il y a de plus malsain dans la bourse et la soif de pouvoir.
Je ne peux que vous conseiller d'attaquer ce deuxième tome en ayant re-lu le premier afin de bien vous replonger dans l'histoire et ne rien rater de ce scénario dense.
Dès les premières pages l'on retrouve Félix attiré par le succès et l'argent. Il semblerait qu'à présent seule sa cotation l'intéresse. Pris dans l'engrenage il en veut toujours plus, mais à fleur de peau l'on sent que sa bonne conscience n'est pas loin, et c'est là une belle réussite de Xavier Dorison qui arrive à nous rendre un Félix quelque peu humain et sensible, sous le trait réaliste de Thomas Allart qui nous offre encore de bien belles planches. L'album est rythmé, le dessin dynamique et sans aucun doute l'on ne s'y ennuit pas.

A noter qu'a l'occasion de la sortie de ce deuxième tome les maquettes des couvertures de la série ont été modifiée. Petit coup de jeune à cette série pour laquelle le premier tome est sortie il y a un tout petit peu plus d'un an. Coup markéting? Coup de jeune? seconde chance? Non, pour Xavier Dorison c'est juste une "2°vie" et c'est très bien ainsi si celà permet de bien relancer cette bande dessinée qui mérite vraiment le détour. Alors n'hésitez pas INVESTISSEZ...

Par , le

Les albums de la série HUMAN STOCK EXCHANGE

Nos interviews liées

Un entretien avec Xavier Dorison pour la sortie de sa nouvelle série : Red Skin

Avec Red Skin, Xavier Dorison nous plonge dans un univers inspiré comics qui entremêle bien harmonieusement super-héros, humour, sensualité, action en tout genre et affrontements idéologiques.

Interviewer : Olivier
Images et Son : Mat
Montage: Olivier [...]

Lire la suite ›

Xavier Dorison Scénariste de Long John Silver

Sceneario.com : comment à débuter cette association avec Matthieu Lauffray ?
Xavier Dorison: Entre Mathieu et moi, c'est une longue histoire d'amitié et de collaboration de plus de 10 ans et que je ne pourrais pas résumer ici... Pour faire court, j'ai écrit les séquenciers des 4 tomes de LJS en les "visualisant" dessinés par Mathieu... Et sans espérer une seconde que ce soit possible ! A la fois pour des raisons de disponibilité et, sans doute, parce que je n'osais pas espérer qu'ils lui plaisent. François Lebescond a eu le courage que je n'avais pas et a joué les entremeteurs. Mathieu a aimé et a trouvé la disponibilité en question....
Après, il s'est "emparé" du sujet (dans le meilleur sens du terme) et nous le travaillons ensemble. Nous sommes maintenant comme les personnages de cette histoire. Tous les deux sur le bateau, essayant de le faire avancer en utilisant nos forces et métiers respectifs [...]

Lire la suite ›

Sanctuaire Remined tome 1

Sceneario.com : Qu’est-ce qui vous a décidé à proposer une adaptation manga de votre série ?
Xavier Dorison : L’une des raisons de ce choix est liée au fait que, lorsque l’on travaille sur une BD franco-belge, on a une place limitée. Il y a une forme d’essentiel, de radicalisme. Le manga permet de développer les univers et les personnages. On savait que Sanctuaire offrait des pistes à emprunter et nous avions le choix des auteurs. Cela est donc apparu comme une bonne idée. En outre, cela permettait d’accompagner le développement de Shôgun mag. Sceneario.com : Aviez-vous des contraintes pour la reprise du scénario ?
Stéphane Betbeder : On avait toute latitude. On ne souhaitait pas faire une simple adaptation mais une réelle interprétation. L’objectif était de s’approprier l’univers de Sanctuaire [...]

Lire la suite ›