Dessinateurs :



Scénaristes :




Coloriste :


Éditions :

GLENAT

Genre :

Science Fiction

Sortie :
ISBN : 2723439453

Résumé de l'album Avalon

Avalon est une ancienne colonie terrienne qui a déclaré son indépendance depuis une cinquantaine d’années.
Malgré la répression sanglante que les troupes de l’Axe ont perpétrée à l’époque, un rapprochement s’opère entre les deux planètes, et l’Axe est autorisé à s’établir à nouveau sur Avalon.
La population apprécie diversement : Cedric et son cousin Karl, deux voyous, y voient l’occasion de voler du matériel qui leur rapportera plus d’argent que leurs petites combines actuelles ; Lola et ses copains, rejetons de ministres et autres hauts fonctionnaires, y voient une recolonisation cachée d’Avalon.
Ils décident de monter des actions terroristes, mais s’aperçoivent bien vite qu’ils n’ont aucune expérience du terrain et que monter un groupe révolutionnaire, c’est différent de ce que les romans racontent…

Par Patatrak, le NC

Notre avis sur l'album Avalon

Un excellent manga français !

Le dessin de Trantkat est très convainquant, sa manière de dessiner les machines est absolument bluffante.
J’aime beaucoup ce côté technique très recherché, au niveau des machines, des bâtiments... Cela permet d'évoluer dans un univers somme toute très crédible.

Le scénario aussi est bien conçu, même s’il n’est pas forcément original (par moment, l’Axe me rappelle l’armée terrienne dans Starship Troopers). C’est efficace en tout cas, les rebondissements foisonnent. Je ne me suis pas ennuyé une seconde!

Le seul bémol que je vois à cette BD (et ce n’est qu’une question de goût) se trouve au niveau des couleurs, faites à l’ordinateur je pense. Je n’aime pas trop, il y a un côté trop lisse, il manque le côté ‘léché’ de couleurs à l’aquarelle ou au pastel. Mais par contre, elles se fondent dans l'univers de Karl et Lola.

 Que cela ne vous empêche pas de le lire ! : o)

Par , le

Morvan, le scénariste, reprend des idées classiques et déjà éprouvées, dans ce premier tome, et Trantkat dynamise l'ensemble. D'ailleurs, on retrouve la même façon de dessiner les jolies pépés que dans Tutti Frutti, avec des formes un peu accentuées, et du lisse partout.

Les couleurs pourraient ne pas être agréable, car comme le souligne Patatrak, elles doivent être réalisées à l'ordinateur. Mais là ou HK tire son épingle du jeu, c'est que ces couleurs semblent être faites par un dessinateur digne de ce nom, qui ne se trompe pas dans les ombres portées, et les reflets. Cela peut déplaire que tout ne soit pas fait à la main, mais il faut être honnête, HK reste correct. Pas exceptionnel, mais correct. C'est rythmé, ça fuse, bref ça se lit avec plaisir, mais ce n'est pas forcement inoubliable.

Une bonne BD sans plus, attendons la suite...

Par , le

Les albums de la série HK

Nos interviews liées

Un entretien avec Jean-David Morvan

Un entretien avec Jean-David Morvan


Interviewer : Olivier
Montage: Olivier [...]

Lire la suite ›

Jean-David MORVAN et Philippe BUCHET pour leur série Sillage

Jean-David MORVAN et Philippe BUCHET nous parlent du tome 16 de leur grande série Sillage.
    Interviewer : Vincent
Images et Son : Mat
Montage: Vincent [...]

Lire la suite ›

Jean David Morvan.... et Spirou

Sceneario.com : Le tome 49 de Spirou vient de sortir. Pouvez-vous nous en raconter l'histoire de sa conception ?
Jean-David MORVAN : Hmm, l'idée d'envoyer Spirou à Tokyo date d'avant la création du 47. Je veux dire qu'avec Laurent Duvault de Dupuis, nous avions planifié les thèmes de 4 albums. Tokyo arrivait en troisième position. On s'y est tenu.
Je pense que c'est la ville qui fait rêver les nouvelles générations, elle a supplanté New-York. Et comme Spirou est une BD pour les jeunes...


Sceneario.com : On remarque tout de suite les costumes : rouge pour Spirou et bleu pour Fantasio. Ces couleurs sont souvent indissociables de nos héros. Hasard, ou volonté de conserver ce « code couleur » ? C’est important de ne pas choquer le lecteur, de garder les caractères des personnages ?
Jean-David MORVAN : Eh bien, ce n'est pas nous qui avons inventé ces codes couleurs [...]

Lire la suite ›

Interview de Jean-David Morvan sur l'univers Sillage

Sceneario.com: Mr Morvan, bonjour et merci de bien vouloir répondre à nouveau à nos questions ! Vous n’êtes plus à présenter dans le milieu de la Bd avec vos travaux sur Sir Pyle, Nomad, TDB… Pouvez-vous néanmoins résumer votre parcours jusqu’à aujourd’hui pour les nouveaux venus dans le monde de la Bd ?
Jean-David Morvan: Fan de BD depuis que j'ai 11 ans en lisant un Valérian. En cherchant la suite, je suis entré dans un magasin de BD et j'ai découvert toute la production "adulte" des années 80. J'ai décidé que ce serait mon métier. Passé en coup de vent à l'école st Luc, signé un premier contrat avec Zenda : ventes 1200 ex et solderie. Mais Nomad chez Glénat a lancé la machine un an plus tard.

Sceneario.com: Dans quelques mois, les fans auront l’immense joie de retrouver les péripéties de Nävis, héroïne de la série Sillage, que vous réalisez avec Philippe Buchet [...]

Lire la suite ›

Jean-David MORVAN

Sceneario.com: Pouvez vous vous présenter? (études, parcours professionnel...)
JD Morvan:JD Morvan, scénariste de BD. Bac A3, institut saint-Luc section BD quitté avec pertes et fracas pour incompatibilité de vision avec les profs. C'est ce qui m'a poussé à demander à mes amis s'ils n'avaient pas envie d'illustrer certains de mes scénarios (je ne me sentais pas encore au point au dessin, et c'est donc comme ça que j'ai finalement arrêté de dessiner). Et je suis allé les montrer à des éditeurs, et c'est Zenda qui a dit oui pour Reflets Perdus, mon premier album avec Sylvain Savoia. Du coup je ne suis plus allé aux beaux arts de Bruxelles où j'étais inscrit et ils m'ont viré.

Sceneario.com: La bande dessinée abordée par Morvan, c'est du polar (Al Togo), de l'héroic Fantasy (Troll), de la bd jeunesse (Merlin), la sf (TDB, Sillage, HK) etc... quel est votre genre préféré ? JD Morvan: Je n'ai pas de genre préféré. Je crois qu'on peut raconter des choses intéressantes dans tous les genres [...]

Lire la suite ›