HK N.E #1.5 BALANEA NUN

voir la série HK N.E
Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

GLENAT

Collection :

Grafica

Genre :

Action

Manga

Science Fiction

Sortie :
ISBN : 9782723439497

Résumé de l'album BALANEA NUN


Suite à l'assassinat du conciliateur Sterling, Karl se retrouve sur le navire école Balaena Nun. Comme bon nombre d'Avaloniens en froid avec la justice, il est incorporé de force dans les forces de l'axe. Mais, il décide toutefois de ne pas se laisser faire en montrant un certain je-m’en-foutisme poussé au paroxysme. Son attitude énerve son intendante mais surtout ses coreligionnaires, qui eux voient leur perspective d'avancement s'éloigner. Et certains, vont même craquer sous la pression.
L'attitude de Karl va notamment changer lorsqu'on lui affecte un nouveau camarade de jeu la personne du cyborg Buuhalis.

Par Eric, le 10/12/2012

Notre avis sur l'album BALANEA NUN


Le travail de refonte de la série HK se poursuit, avec ici le début du troisième et dernier diptyque de la série. On retrouve les codes de la série initiales avec ses couvertures à vernis sélectif du plus bel effet.
Pour le passage du format mangas au format franco belge Kevin Herault a été obligé de rajouter des cases, voire des séquences et de couper chaque tome en deux albums différents. Après tout ce temps d’attente, difficile de retrouver les cases en plus, en revanche pour les séquences c’est plus facile. Et certaines donne une nouvelle vision de la série comme le rôle des intendantes chargées de l’éducation martiale.
Dans ce tome, le temps est rythmé par les « zikk » des onomatopées qui ne donnent aucune information de durée au lecteur. De même, de l’axe on connaît très peu de chose encore, tout comme le rôle qui échoit à Karl dans cette armée.
Côté dessin, cela fait drôle de retrouver après une si longue cette série, remplie de bimbos aux formes généreuses. Le lectorat initial de la série sera-t-il toujours sensible à ce charme-là. Sans doute, c’est une petite plongée plus de dix ans en arrière que nous livre ici Kevin Herault. Il ne reste plus qu’à attendre la suite et la fin de cet épisode qui sera plus rythmé en action. Toujours est-il que le charme est encore là, et cette refonte de la série est toujours aussi efficace. Graphiquement la vision futuriste de cette série est toujours séduisante et on sent le goût du détail dans chaque recoins de vaisseaux de cette flotte. Maintenant, on espère ne pas avoir à attendre six ans pour connaître la suite.

Par , le

Les albums de la série HK N.E

Nos interviews liées

Rencontre avec Kévin Hérault, HK ça repart FORT ! :o)

Kévin Hérault, Angoulême 2005 Sceneario.com : Parle nous un peu des raisons de la reprise de la série HK.

Kévin Hérault :
Alors pourquoi cette refonte de HK ? Au départ cette série devait sortir dans le format AKIRA. Il y a eu trois volumes dans ce format. Ca devait être une collection chez Glénat où d'autres séries seraient signées. Il y en a eu trois qui comptaient Kazandou, Nomad et HK. Kazandou s'est arrêté au 2ème tome sur les trois prévus ; Nomad s'est terminé en cinq volumes.
HK se retrouvait donc tout seul dans une collection où il n'y a jamais eu d'autre titre signé : elle se révélait être non rentable pour l'éditeur... Le prix de revient du bouquin et le prix de vente proportionnellement assez faible généraient des problèmes avec les auteurs qui se considéraient trop mal payés [...]

Lire la suite ›