HISTOIRES POUR TOUS #8 Volume 8

voir la série HISTOIRES POUR TOUS
Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

DELCOURT

Genre :

Drame

Manga

Sortie :
ISBN : 2756007080

Résumé de l'album Volume 8

Ce livre rassemble quatre nouvelles de Osamu Tezuka.

La première, qui représente la moitié du livre, raconte l’histoire d’un lycéen, Shinji, qui revient dans sa ville d’origine après une longue absence due à ses études. Il découvre un endroit complètement transformé. Il venait pour retrouver ses amis, sa famille, mais aussi ces phénomènes fantastiques que sont les shiranui – des mirages lumineux dans la baie d’Okinaka. Hélas, la baie est presque comblée par la terre, poussée par d’innombrables engins de chantier. Un aéroport va bientôt s’élever ici et Shinji va apprendre que son frère, un notable du village, est un des fervents partisans du projet.

Dans la seconde nouvelle, un jeune garçon se réveille et découvre qu’il est tout à coup seul au monde. Sa chambre est là, au milieu de nul part. L’Humanité et tout ce qui s’y rapportait semble avoir disparu.

La troisième histoire est un récit guerrier de l’Antiquité, l’histoire d’un conquérant qui pourrait bien tout perdre à force de mégalomanie.

Enfin, nous voici partis dans l’Espace et le Futur lors du quatrième récit. Tout commence sur Mars. Là-bas, pour s’adapter à un environnement hostile, on installe le cerveau des membres de la colonie à l’intérieur d’un cyborg. Leur enveloppe charnelle reste conservée dans un sarcophage et reçoit, à la place du cerveau, un ordinateur. Ces humains réintègrent leur corps le jour où ils souhaitent revenir sur Terre.

Hélas pour un de ces hommes, il apprend que son corps, « piloté » par l’ordinateur, a pris la fuite, direction la Terre. Le voici lancé à sa poursuite. Il n’a qu’une semaine pour retrouver  son enveloppe charnelle. Au-delà de ce laps de temps, elle risque tout simplement de se désintégrer car elle n’a pas été préparée biologiquement au retour sur notre bonne Planète Bleue.

Par Legoffe, le NC

Notre avis sur l'album Volume 8

Delcourt poursuit la publication des nouvelles d’Osamu Tezuka. Cette collection permet de mieux connaître l’ensemble de l’œuvre de ce grand maître du manga.

Une fois encore, on apprécie à travers ces histoires le grand humanisme qui animait Tezuka et aussi sa conscience écologique. C’est tout à fait flagrant dans la première nouvelle, qui parle de la destruction de la côte par des hommes prêts à tout pour développer l’économie locale.

La seconde nouvelle reprend la même thématique mais sous la forme fantastique. On y croise Dieu et on suit une nouvelle « Création ». Le message est clair. Pour Tezuka, il est temps d’arrêter de faire n’importe quoi de notre planète et aussi de cesser ces guerres fratricides. Malheureusement, quelques années plus tard, le sujet reste largement d’actualité.

Le message est le même dans le troisième récit, antique, où la bêtise humaine et la violence vont être menacées par une force supérieure.

Enfin, l’histoire spatiale, avec ces colons martiens, est très originale et très intéressante. Au-delà du récit d’anticipation – avec des idées novatrices de la part de l’auteur – Tezuka parle une fois encore du respect et de la tolérance. L’homme qui a perdu son enveloppe charnelle se rend en effet sur Terre avec son corps de cyborg. Cela va lui valoir bien des déboires. Il va être victime des apparences, jusque dans sa famille.

Un bon cru que ce huitième tome de « Histoires pour tous ».

Par , le

Les albums de la série HISTOIRES POUR TOUS