HISTOIRES POUR TOUS #3 Volume 3

voir la série HISTOIRES POUR TOUS
Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

DELCOURT

Collection :

Gingko

Genre :

Animalier

Drame

Jeunesse

Manga

Sortie :
ISBN : 275600426X

Résumé de l'album Volume 3

Histoires pour tous, volume 3 regroupe 5 histoires mettant en scène des animaux.
Le voyage de Roro : Bébé loup recherchant désespérément sa mère morte. Dernier loup sauvage du Japon, ce voyage lui permettra de rencontrer un gentleman cambrioleur au grand cœur : « Ben-le courant d’air ».
Musa l’écureuil volant : Histoire d’un bébé écureuil recueilli et sauvé par un arbre alors qu’il venait d’être jeté par dessus bord du nid familial par ses parents. Le Camphrier restera un mentor pour Musa. Le déboisement fait partie des sujets principaux de cette histoire.
Yaji et moi : Ou l’histoire d’une fabuleuse amitié entre une souris intelligente et un enfant idiot mais rempli d’amour. Cette histoire parle notamment des expérimentations médicales.
Le retour de Yamatarô : Histoire d’un bébé ours dont la mère meurt et qui va devoir se battre pour survivre et retrouver sa liberté. Une amie très originale l’aidera à s’en sortir.
Le pont de Korosuké : Histoire d’un bébé chamois qui resta coincé sur un pont pendant plusieurs mois et pour qui un enfant se battra corps et âme pour le sauver des chasseurs.
L’enfant y laissera ses rêves et ses illusions.

Par Marie, le NC

Notre avis sur l'album Volume 3

Ozamu Tezuka, parti vers d’autres cieux depuis 1989, continue toujours de faire parler de lui au rayon nouveauté ! Cet incroyable auteur a laissé une 20aine d’albums à paraître, comme en guise de testament, avec cette série « Histoires pour tous ». En s’adressant d’abord aux enfants, il parle de tous les thèmes qui lui sont chers et ce troisième volume aborde le comportement humain par l’entremise des mœurs animalières.
Son génie n’ayant que peu de limites, les histoires courtes sont toutes lumineuses et lucides. Ainsi au rêve dessiné s’ajoute un tableau moins rutilant, souvent, mettant en avant les réactions des hommes dont l’image n’est pas si grandiose qu’elle le laisse paraître. Ne pas être vu sous meilleur jour oblige à regarder les choses en face. Constat : l’homme n’est pas bon dans tous les cas mais il a quand même quelques belles facettes que les enfants montrent à merveille.
A la façon d’Esope ou de Jean de la Fontaine qui aimaient autant se servir des animaux pour parler des hommes, Tezuka dessine et raconte l’attachement, le courage, la solidarité.
Comme l’univers de Walt Disney, également le monde animalier de Tezuka reste très humanisé. Les expressions, dialogues et réflexions sont celles des enfants et autres personnages apportant les conclusions souvent tristes mais laissant libre cours à la moralité.
Liberté de penser et de juger, c’est l’incroyable générosité que laisse Tezuka aux lecteurs. Il ne cache pas ses opinions mais conclut ses histoires en les décrivant sans didactique finale.
Le dessin est profond, plein de charme, c’est un album qui séduit sans qu’on n’ait eu le temps de s’en apercevoir.
Magiques, tendres, douces malgré les larmes qu’elles pourraient tirer de nous, ces « histoires pour tous » sont un vrai cadeau du Dieu du Manga, surnom qui lui est donné et qui n’a rien d’usurpé. A lire absolument surtout si vous avez aimé "Bambi".

Par , le

Les albums de la série HISTOIRES POUR TOUS