HISPAñOLA #1 Le sérum

voir la série HISPAñOLA
Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

VENTS D'OUEST

Sortie :
ISBN : 2869673639

Résumé de l'album Le sérum

Quelque part sur une petite île au large de Dundee, le docteur Robert Stanwick essaie de semer ses poursuivants. Plus précisément, ses patients, qui sont contaminés par un étrange mal qui ne semble n'avoir laissé que quelques personnes saines de corps et d'esprit...
Le docteur se voit déjà dévorer par ces mécréants, lorsqu'il arrive dans une étrange ville ... de bateaux, qui semble ne pas avoir été totalement dévastée... Mais ses poursuivants se rapprochent, le temps presse, et un curieux ange gardien semble le surveiller depuis son arrivée en ville.

Par Siam L'archiviste, le NC

Notre avis sur l'album Le sérum

Oh la la, quelle heureuse découverte que cette bande dessinée. Je me disais bien que le style du dessin ressemblait à une autre série, mais je n'arrivais pas à mettre le nom dessus. C'est chose faite, à peu de choses près, le graphisme de la présente série ressemble à celui du Temps des cendres, chez Soleil. Et je dois bien dire que c'est en quelque sorte un gage de qualité, car j'ai apprécié le temps des cendres. Mais parlons un peu du présent tome tout de même, nous sommes là pour ça après tout.
Une maladie qui contamine tout le monde, un bateau mythique qui semble ne pas exister, et une jeune femme qui veut retrouver son père. Les ingrédients ne sont pas forcement des plus originaux, mais le traitement graphique est superbe, enfin très à mon goût, même s'il est parfois inégal. En effet, le même visage ou le même personnage change parfois un peu au cours des pages, le temps que le style s'affirme ou que l'auteur prenne bien en main son dessin. Toujours est-il que je trouve cela plutôt bon.
Ce qu'il y a de remarquable je trouve, c'est le traitement des couleurs, qui sont vraiment jolies à voir, et bien réussies sur la plupart des planches. Des dominantes dans les planches permettent de saisir tout à fait dans quel univers on est, avec des changements de point de vue bien mis en valeur par ce procédé. De même, les architectures des bâtiments et de tout ce qui est matériel à un petit côté un peu "artisanal" qui n'est pas pour me déplaire. Ce n'est pas carré, géométrique, et du coup, je trouve cela plus réaliste. Bref, une bonne découverte, pour une bande dessinée que je recommande.

Par , le

Les albums de la série HISPAñOLA

Nos interviews liées

A L'ORIGINE DES CONTES

Les quatre auteurs nous parlent de la création de Pinocchio, La Barbe Bleue et Blanche Neige aux éditions Glénat.
    Interviewer : Olivier
Images et Son : Mat
Montage: Olivier [...]

Lire la suite ›