Hexed Omnibus : Edition Integrale

Dessinateurs :



Scénariste :


Coloristes :



Éditions :

GLENAT

Collection :

GLENAT COMICS

Genre :

Comics

Fantastique

Science Fiction

Thriller

Sortie :
ISBN : 9782344030011

Résumé de l'album Hexed Omnibus : Edition Integrale

Lucu Jennifer Ignacio Das Neves, aussi nommée Lucifer, est une pro dans son genre. C'est une as dans le vol, et une sacrée voleuse. Sa spécialité, les artefacts magiques. Elle travaille pour Val Brisendine, son amie qui tient une galerie d'Art. Alors qu'elle rentre chez elle, Lucifer a la surprise de trouver Dietrich, un autre voleur qui considère que la jeune femme la trompé lors d'une affaire, il y a quelques années et lui reproche de s'être tirée avec ses trois cent mille dollars. Elle doit travailler pour lui, pour le rembourser.  Mais cette affaire déclenche une série de mauvaises choses qui risquent de mettre en péril l'humanité entière...

Par Berthold, le 09/12/2018

Notre avis sur l'album Hexed Omnibus : Edition Integrale

Glénat, dans sa collection Comics, propose l'integrale de la série Hexed, dans un tirage unique. 432 pages à dévorer pour un récit de braquages d'un autre genre.

Michael Alan Nelson nous raconte l'histoire de Lucifer, alias Luci Jennifer Ignacio Das Neves, cette voleuse, spécialisée dans les artefacts magiques, qui n'a pas peur d'affronter les demons de l'au-dela. L'intrigue est assez réussie. On a droit à de nombreux rebondissements et coups de théatre.
Nous rencontrons divers protagonistes qui ont leur rôle à jouer dans cette aventure, qu'ils soient bons ou mauvais. Certains cachant leur jeu jusqu'au bout, pour mieux nous surprendre. Lucifer a aussi des amis qui l'aident dans sa mission. Il y a Val, bien sur, mais aussi Raina, la "stagiaire" ! Nous découvrons aussi quel destin attend Lucifer.
Ce récit vous promet de vous tenir en haleine, de donner la chair de poule, d'amuser avec quelques moments d'humour qui détonnent un peu avec la noirceur de l'histoire.
Le romancier Nelson propose un bon album qui nous distrait d'une bien belle façon.

Le dessin est confié à Emma Rios et à Dan Mora. Ce dernier est d'un bien meilleur niveau que Rios, même si son talent s'affiche dans ses planches. Les deux artistes nous proposent l'ambiance adéquate à ce genre de récit. Quelques cases sont aussi là pour impressioner et horrifier !

Un bon omnibus qui nous permet de savourer les 400 pages de la saga d'une traite.
Un tirage unique a découvrir et à posséder dans toutes bonnes bibliothèques.

 

Par , le