HÉLOÏSE DE MONTFORT #3 Le spectre du croisé

voir la série HÉLOÏSE DE MONTFORT
Dessinateur :


Scénariste :


Coloristes :



Éditions :

GLENAT

Collection :

Vécu

Genre :

Aventure

Fantastique

Historique

Sortie :
ISBN : 9782723472920

Résumé de l'album Le spectre du croisé


Héloïse et Clément ont rendez-vous avec le balafré pour une mission qui devrait leur rapporter quelques subsides juteux. En effet, les trois mercenaires ont été sélectionnés pour protéger une famille de bourgeois italiens lors d'un voyage qui doit les amener en Terre Sainte. A peine ont-ils mis pied à bord du navire qui doit les transporter, que les surprises prennent corps. Tout d'abord, la famille bourgeoise doit partager son voyage avec d'autres notables qui semblent entretenir un secret commun inavouable. Par ailleurs, Aznar et Jakobus, deux autres mercenaires sans foi ni loi, font partie de l'équipée. Enfin, une petite fille aveugle hante les coursives du bateau et incite Héloïse à quitter le bord. Que peuvent bien présager ces présences singulières ? Le naufrage soudain du navire va apporter la réponse.


 

Par Phibes, le 12/02/2012

Notre avis sur l'album Le spectre du croisé


A l'issue de l'affaire du chien des enfers dans Le pont du diable, le lecteur était déjà préparé à la nouvelle mission à laquelle devaient participer nos trois aventuriers récurrents à savoir le Balafré, Clément et bien sûr l'audacieuse héroïne Héloïse. Richard Marazano (Cuervos, Le rêve du papillon, Chaabi, Le complexe du chimpanzé…) reprend donc le cours de son récit et nous permet ainsi de retrouver son trio, cette fois-ci confronté à une vengeance mystérieuse.


Avec Le spectre du croisé, on reste dans les ambiances revanchardes du tome précédent. Certes, il n'est plus question de monstre sanguinaire mais plutôt d'un groupe d'enfants investis d'un dessein tout aussi radical. L'histoire contée qui permet de reconstituer le groupe d'origine des cinq archers (voir le tome 1) tout en conservant son potentiel de féminité, possède beaucoup de charme, cultive comme antérieurement un fantastique généreux et développe ainsi une intrigue un tantinet conventionnelle bien attachante.


Pour ce faire, Richard Marazano s'est appuyé, historiquement parlant, sur la fameuse croisade des enfants du 13ème siècle, qui, partie d'Allemagne avec le jeune berger Nicolas à sa tête, connut un résultat peu heureux. Fort de cette équipée réelle, le scénariste en a conçu un dénouement fantomatique qui sera à l'origine de la mise en place de la présente aventure dans laquelle Héloïse va camper un rôle de médiateur efficace.


Le trait d'Alfonso Font, auteur espagnol au parcours fourni (John Rohner, Tex, Bri d'Alban…), reste cohérent depuis le premier opus. Le geste est une fois de plus maîtrisé, rapide, donnant corps à un dessin assez dense, d'une grande finesse qui met bien en valeur ses personnages tels la belle Héloïse et les nombreux décors de l'Italie d'antan.


Une nouvelle mission complète d'Héloïse de Montfort bien agréable à lire.


 

Par , le

Les albums de la série HÉLOÏSE DE MONTFORT

Nos interviews liées

Rencontre avec Richard Marazano et Guilhem Bec

Un entretien avec Richard Marazano et Guilhem Bec


Interviewer : Berthold
Image & Son Mat & Raph
Montage: Olivier [...]

Lire la suite ›

Richard Marazano et Jean-Michel Ponzio nous parlent de Genetiks

Sceneario.com : Richard Marazano, Jean-Michel Ponzio, bonjour et bienvenue sur Sceneario.com. Tous les deux vous avez un parcours qui au départ ne vous destinaient pas forcément à faire de la bande dessinée. Qu’est ce qui vous a donné envie d’entrer dans cet univers ? Que représente aujourd’hui pour vous la bande dessinée, un métier, une passion… ?
Richard Marazano : Depuis tout gamin, j’ai toujours lu de la bande dessinée. Lorsque j’en suis venu à m’exprimer au travers de différents media, il m’a semblé tout a fait naturel de le faire également dans un « langage bande dessinée ». En débutant je n’imaginais évidemment pas que cela allait devenir un métier si prenant et si enrichissant à la fois. En effet, aujourd’hui la bande dessinée est pour moi un métier (puisque mon travail en bande dessinée me prend tout mon temps et me fait vivre, et que cela nécessite pour moi des réflexions et un apprentissage quotidien), mais également une passion sans laquelle ce genre d’investissement personnel ne serait pas possible [...]

Lire la suite ›