HELLBOY #7 Le troisième souhait

voir la série HELLBOY
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

DELCOURT

Collection :

Contrebande

Genre :

Aventure

Comics

Fantastique

Sortie :
ISBN : 284789196X

Résumé de l'album Le troisième souhait

Quelque part en Afrique ...
Hellboy, qui a démissionné du B.P.R.D., se retrouve prisonnier d'un maléfice qui le retient au fond des mers. Qui lui en veut et pourquoi?

Par Berthold, le NC

Notre avis sur l'album Le troisième souhait

C'est le retour d'Hellboy. Après avoir publié les "spin-offs" B.P.R.D. et Hellboy : histoires bizarres, Delcourt nous offre une nouvelle aventure du démon rouge.
Bien que Le troisième souhait fut déjà publié il y a un an sous une édition spéciale en noir et blanc, on le retrouve ici dans sa version couleurs. Il faut s'amuser d'ailleurs à comparer les deux versions pour admirer le travail de Mignola et la puissance de la palette couleurs de Dave Stewart.

Dans cet album, Le troisième souhait est suivi de la mini-série The Island, un récit qui va nous en apprendre un peu plus sur Hellboy, notamment sur l'origine de sa main droite. C'est toujours aussi passionnant. Cela se lirait presque comme un conte. Mignola, en fait, est un grand  scénariste, un grand conteur même. On se laisse subjuguer par les aventures de sa créature, un Hellboy égal à lui-même, toujours avec son mauvais caractère.

J'ai beaucoup aimé le début de The Island, cette partie de cartes dans un vieux galion, avec trois matelots vêtus comme au XVIIIème siècle, et qui parlent de tout et de rien. En fait, Hellboy s'aperçoit qu'il ne s'agit que de trois squelettes !
Il y a aussi cette partie du livre où Hellboy affronte une créature géante et il cite Grégory Peck dans son rôle d'Achab dans le film Moby Dick de John Huston. Ce sont des petits moments comme ça qui rendent des séries intéressantes et originales.

Il est à noter que Delcourt nous gâte avec le cahier graphique où l'on voit les croquis de Mignola (j'aime beaucoup sa recherche sur les conquistadores). Nous avons droit aussi à la première version du début de The Island, en couleurs et en noir et blanc, une façon de comprendre encore mieux son travail. Et puis, la galerie d'illustrations finales où l'on retrouve Buchet, Augustin et bien d'autres auteurs. C'est magnifique !
C'est toujours un plaisir et un bonheur que de lire une aventure d'Hellboy. A lire en attendant le prochain film et la série animée qui sont prévus pour très bientôt.

Par , le

Les albums de la série HELLBOY