HELLBOY #9 L'appel des Ténèbres

voir la série HELLBOY
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

DELCOURT

Collection :

Contrebande

Genre :

Comics

Fantastique

Sortie :
ISBN : 9782756014173

Résumé de l'album L'appel des Ténèbres

Quelque part en Italie, Igor Bromhead invoque Hécate.

En Angleterre, Hellboy de retour d'Afrique se repose dans la maison de son ami Harry Midleton. Mais quelque part, tapi dans l'ombre, la Baba Yaga peaufine sa vengeance...

Par Berthold, le NC

Notre avis sur l'album L'appel des Ténèbres

Vers la fin du mois d'octobre 2008, quelques uns parmi vous préparons leur halloween peut être. mais auparavant, octobre 2008 sera le mois de l'appel des Ténèbres ou plutôt le mois d'Hellboy.

En effet, le nouveau film de Guillermo Del Toro, Hellboy et les Legions d'Or Maudites, écrit avec Mike Mignola sortira dans vos salles et Delcourt vous propose aussi la traduction de Hellboy : Darkness Call ainsi qu'une nouvelle série adapté des Hellboy animated qui débute avec Hellboy Aventures tome 1 : mariage noir. Alors si avec ça, vous passez à côté d'Hellboy, c'est que vous l'avez fait exprès.
Mais revenons sur L'appel des Ténèbres.

Cette nouvelle aventure est beaucoup plus noir que les précédentes. Mignola ne ménage pas sa créature qui va affronter une Baba Yaga qui ne va pas lui faire de cadeau. Elle va lui mettre un adversaire à sa taille : Koscheï. Les affrontement entre Hellboy et Koschei sont assez spectaculaires.
Cette aventure annonce aussi ce qui nous attends pour la suite. Et là, ce n'est pas très bon pour notre ami "rouge". Un nouveau dessinateur a pris en main la destinée d'Hellboy. Il s'agit de Duncan Fegredo que certains ont découvert avec Enigma (chez DC/Vertigo). Il faut voir ce très beau travail sur cette œuvre.
Hellboy est une des meilleures séries venus d'outre-atlantique actuelles. On ne se lasse pas de lire et relire les aventures de cet ex-agent du B.P.R.D.
Amateurs de sensations fortes, ne ratez donc pas ce mois d'octobre spécial Hellboy.

Par , le

Ce tome 9 est un petit évènement puisqu'il marque l'arrivée d'un nouveau dessinateur aux commandes d'Hellboy : Duncan Fegredo. Mike Mignola passe donc la main, côté dessin, mais continue à écrire les scénarios. C'est donc avec un pincement au cœur et une certaine appréhension que l'on ouvre ce nouvel album tant on se dit que le dessin de Mignola est indissociable de l'univers d'Hellboy.
Que les fans se rassurent, ce Fegredo est à la hauteur de la tâche qui lui a été confié. Son trait est assez proche de Mignola pour ne pas dépayser le lecteur mais suffisamment personnel et différent pour amener un nouveau regard sur le personnage et son univers. Dave Stewart continuant à assurer les couleurs, cela facilite également la transition. Son travail est d'ailleurs mentionné par Fegredo dans les remerciements par une petite phrase qui en dit long sur l'importance du coloriste sur cette série.
Mais au delà de cette "nouveauté", ce tome 9 n'est pas forcément le plus marquant de la série. Ce neuvième opus est axé sur la Fantasy, comme l'était le deuxième film de Del Toro, et possède une ambiance qu’on n’a pas forcément l'habitude de voir dans la série. Hellboy se retrouve livré à lui-même et semble foncer vers un destin qui semble inévitable. Ce récit est parfois lent et bavard mais reste toutefois ponctué par quelques sévères bagarres qui font la légende d'Hellboy.
Même si cet album n'est pas forcément le plus réussi, sa lecture semble essentielle pour comprendre ce qui va arriver par la suite à notre cornu préféré. Et Delcourt a eu la bonne idée de faire un carnet de croquis commenté par les deux artistes, qui nous en apprend un peu plus sur cet auteur talentueux et son passage de relais avec Mignola.

Par , le

Les albums de la série HELLBOY