HELLBOY # House of the living dead

voir la série HELLBOY
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

DARK HORSE BOOKS

Genre :

Aventure

Fantastique

Horreur

Roman Graphique

Sortie :
ISBN : 1595827579

Résumé de l'album House of the living dead

Quelque part au Mexique: 1956.

Un combat de catch a lieu. Parmi les luchadores, se trouve Hellboy, l'agent du B.P.R.D, qui est resté quelques temps dans ce pays suite à une de ces dernières missions. Forcément, il est la star de ces combats. Mais il n'a toujours pas le cœur à le fête, il se remémore ce qu'a vécu son ami.
Ce jour-là, une personne se présente et lui propose une affaire : il faudrait sauver une jeune fille et pour cela, Hellboy doit accepter un combat. Il est d'accord et se retrouve entrainé dans une étrange bâtisse où il va se trouver face à un adversaire inattendu...

 

Par Berthold, le 27/11/2011

Notre avis sur l'album House of the living dead

Hellboy : house of the Living Dead...
Rien que le titre est un programme. on s'attendrait presque à voir le nom de Georges Romero apparaitre au générique.

En fait, il n'y ait pas vraiment question de zombis bien que quelques goules apparaissent dans ce récit.
Mike Mignola va nous conter ce qu'a vécu Hellboy lors de son séjour au Mexique, en 1956, durant quelques mois suite aux événements que vous avez pu lire dans le recueil The Bride of Hell and Other stories... Nous le retrouvons en tenue de luchadore et il va se voir proposer un étrange marché où la vie d'une jeune fille est en jeu.
Mignola va pouvoir rendre une nouvelle fois hommage aux vieux films consacrés à Frankestein, au Loup-Garou, aux vampires et autres créatures.
L'histoire tient toujours la route. On voit que le scénariste se fait plaisir tout comme il fait plaisir aux lecteurs.
Il nous maintient dans une sacrée atmosphère aussi ! Par moment, on frissonne.

Pour mettre tout cela en images, Mignola s'adjoint une nouvelle fois les services de Richard Corben. Là encore, nous sommes sous le charme, Corben a un grand talent, un style unique. Il sait nous faire plonger dans cette atmosphère d'épouvante, dans ce brouillard de terreur et nous donner quelques séquences d'anthologie.

Cette histoire d'Hellboy est une excellente surprise. C'est une sorte de récréation en attendant les drames qui vont se jouer dans les prochains tomes.
Entrez donc dans "La Maison des morts-vivants" et n'ayez pas peur d'avoir... peur !!

Par , le

Les albums de la série HELLBOY