Dessinateur :


Scénaristes :



Coloriste :


Éditions :

DARK HORSE BOOKS

Genre :

Aventure

Comics

Fantastique

Thriller

Sortie :
ISBN : 9781616556600

Résumé de l'album 1952

1952 au Brésil. Le village de Terroso connait quelques troubles. Une étrange série de meurtres se répand dans le village.
Le professeur Bruttenholm décide d'y envoyer un petit groupe d'agents du B.P.R.D. composé du lieutenant Archie Murard, du caporal Jacob Stegner, de Susan Xiang et de Robert Amsel. Mais le jeune Hellboy se joint à la mission, c'est sa première sortie sur le terrain. Sur place, ils tentent de découvrir ce qui se trame à l'ombre de cette forteresse portugaise datant du 16ème siècle...

 

Par Berthold, le 15/09/2015

Notre avis sur l'album 1952

Avec 1952, Mike Mignola, aidé de John Arcudi, nous raconte la première mission d'Hellboy avec le B.P.R.D. au Brésil.
Ce volume reprend la série Hellboy and the B.P.R.D. : 1952 1 à 5.

Une nouvelle fois, ce titre dérivé de la série Hellboy est une excellente surprise. Les deux scénaristes nous racontent comment Hellboy devient un agent de terrain avec le B.P.R.D.
Cette aventure où le fantastique et le surnaturel sont bien présents, nous fait frissonner jusqu'au bout. On voit d'étranges adversaires pour le B.P.R.D. et d'autres biens connus des lecteurs de la saga ! On est ravi de voir le grand rouge mettre en charpie quelques nazis !
Mais Mignola et Arcudi nous surprennent avec ce traître au sein de la mission. Comme quoi, la présence d'Hellboy semble gêner d'autres personnes.
Nous croiserons aussi la "petite" Varyara qui a forcement son rôle à jouer dans ce volume.
L'intrigue est menée de main de maître ! On est transporté par ce récit. Le suspense et l'action nous maintiennent en haleine tout du long de cette excellente aventure.

Pour mettre en images Hellboy and the B.P.R.D., MIgnola et Arcudi se sont adjoint la présence d'un artiste remarquable, bien connu des lecteurs de Daredevil : Alex Maleev.
Ici, son talent éclate littéralement. Il crée une ambiance oppressante et flippante qui fait tout le charme de ce récit. Il joue sur les ombres, sur la dimension et l'espace des cases. Son noir et blanc est superbement mis en couleurs par le coloriste que l'on ne présente plus maintenant : Dave Stewart !
On peut aussi admirer les superbes couvertures peintes, ainsi que les travaux de recherches sur les personnages et les planches. C'est très intéressant et magnifique à voir.

Ce volume d'Hellboy and the B.P.R.D. (premier d'une nouvelle série ?) est une excellente surprise, une très bonne lecture que je vous recommande !

 

Par , le

Les albums de la série HELLBOY AND THE B.P.R.D.