HELLBLAZER #1 Hard Time

voir la série HELLBLAZER
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

TOTH

Sortie :
ISBN : 2913999034

Résumé de l'album Hard Time

John Constantine est un drole de gars, un peu magicien sur les bord, on ne sait pas trop ! Il se retrouve envoyé en taule mais ça ne l'empêche pas d'afficher le même sourire moqueur l'english !
Seulement les règles ici sont très dures, les gangs se sont organisées et si on veut être tranquilles il faut savoir faire quelques... sacrifices ! Ainsi quand le grand black, Traylor, vient le retrouver, toutes dents dehors, c'est avant tout dans l'espoir de se faire un petit nouveau. Mais il ne connait pas Constantine, qui finit très vite par faire comprendre qui est le chef ici.
Cette réaction impressionne le caid du coin Mr Stark qui décide de s'associer avec le petit nouveau... Mais les choses vont empirer de jour en jour !

Par Fredgri, le NC

Notre avis sur l'album Hard Time

"Hellblazer" est une série américaine vieille de plus de 10 ans, à ce jour pres de 200 numéros sont sortis ! Cette traduction permet donc d'amener le personnage très ambigue de John Constantine enfin en France. C'est Alan Moore qui l'a créé dans Swamp Thing a la fin des années 80, très vite ce personnage a séduit un certain lectorat avide de cynisme et de nonchalance bien brittish ! Alors quant à vous dire quels sont ses pouvoirs, c'est un peu flou à ce niveau là, on sait qu'il maitrise une certaine magie noire, qu'il est en rapport avec des forces sataniques mais surtout on sait qu'il n'a aucune envie de pouvoir, juste de fumer sa clope et de siroter son demi, point barre !
Cette traduction manque donc de vraie introduction à l'univers de ce gars, on entre directement dans le tas et du coup c'est un peu destabilisant pour un lecteur non initié ! Secundo, les dialogues d'Azzarello sont très bruts, c'est la crasse de la taule, des "enculé !", des "bites dans le cul" il y en a à chaque page, c'est rigolo un moment puis très vite ça devient un peu lourd, néanmoins l'histoire se dévore littéralement d'un bout à l'autre sans lever les yeux, c'est très prenant !
Mais le vrai point bien positif c'est Richard Corben, ce prince de l'underground américain revient en force depuis quelques années dans les comics et vraiment c'est le bonheur des pupilles ! Il a une telle maitrise des ombres, des clairs-obscures, des expressions que finalement on se dit : "personne d'autre que lui n'aurait pu..." !
Si vous voulez découvrir un personnage fascinant incroyablement bien mis en valeur, jetez vous sur cet album passé un peu inaperçu, c'est dommage !

Par , le

Les albums de la série HELLBLAZER