Une certaine élite

Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

FLUIDE GLACIAL

Genre :

Humour

Sortie :
ISBN : 9782858150304

Résumé de l'album Une certaine élite

 
Hector Kanon est vraiment au-dessus de la mêlée. Pas difficile de s’en apercevoir : lorsqu’il participe à des retrouvailles d’anciens camarades d’école, par exemple, c’est clair que c’est lui qui a le mieux tourné alors que les autres sont vraiment devenus des loosers de chez loosers !

Fort de ce complexe de supériorité, il impose sa présence "là où ça se passe", dans les soirées branchées, les vernissages peuplés d’intellectuels et ne rate pas une occasion de se la péter, de donner les bons conseils à qui veut réussir... Bref, c’est le coach idéal. Vous feriez bien de prendre exemple !
 

Par Sylvestre, le NC

Notre avis sur l'album Une certaine élite

 
Il assure un max, ce nouveau héros!!! Il prend toute la place, au point que les décors peuvent en être réduits à une expression relativement simple. Car vous l’avez compris, si ce n’est pas pour la délicatesse du dessin que l’on s’intéressera à Hector Kanon, ce sera plutôt pour le personnage qu’il est, pour sa psychologie, son assurance, son besoin d’exister et pour les délires dans lesquels il va vous entraîner.

Imaginez... Un kakou qui se la raconte à haute voix à la terrasse d’un café, parlant à qui veut bien l’entendre du roman qu’il écrit – un roman hard, of course. Un quidam se frottant à la jet-set, réussissant à s’incruster dans les expositions en vue ou dans les soirées privées organisées autour de "people" comme Iggy Pop. Enfin, un mentor pour tout humain qui n’est pas au moins aussi cool que lui. Sacré personnage, cet Hector !

Les lecteurs du magazine Fluide Glacial le connaissaient déjà au travers les prépublications qu’ils ont lues. Désormais, et en grand écran, euh, en grand format, il se dévoile à tous !

Libon signe là une BD qui vous fera forcément rire ou réagir. Des kékés comme Hector, on en connaît tous au moins un, non ? (A moins que ce soit vous ?!) En tout cas, divertissons-nous. Une bonne tranche de rigolade (trop fort la chetron ravagée du vigneron !!!), ça ne peut nuire !
 
 

Par , le

Nos interviews liées

Libon interrogé par son héros Hector Kanon !

Libon : Hou ça fait tout drôle de parler à son héros... Bon je vais faire comme si de rien n’était et essayer de répondre tranquillement... Alors mon vrai nom c’est Ivan, je m’appelle Libon à cause de ma petite nièce qui arrivait pas à dire « Ivan » et c’est resté, ça fait un bout de temps que j’ai des amis qui m’appellent Libon. Quand j’ai commencé la BD, j’ai gardé ce nom là, c’était plus simple que mon vrai nom (polonais) et bon voilà. Libon.

J’ai 35 ans, une femme et une fille qui m’apportent le plus grand bonheur, un chat crétin. A vrai dire pas grand-chose de vraiment mondain dans tout ça… On risque pas de se rencontrer souvent à un vernissage, mon pauvre Hector !

Je fais de la BD depuis pas très longtemps, je suis graphiste de formation [...]

Lire la suite ›