HAWKEYE #1 Ma vie est une arme

voir la série HAWKEYE
Dessinateurs :




Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

PANINI

Genre :

Aventure

Comics

Sortie :
ISBN : 9782809431698

Résumé de l'album Ma vie est une arme

Même quand il a posé son costume d'Hawkeye, loin des Avengers, Clint Barton n'a pas vraiment le temps de se reposer. Entre aider ses voisins à payer le loyer de leur immeuble pour le garder, entre sauver un chien, aider Kate Bishop ou empêcher la vente d'une cassette, Barton a de quoi faire et surtout, il doit tenter d'éviter de prendre des coups, mais ça, c'est le plus difficile...

 

Par Berthold, le 30/06/2013

Notre avis sur l'album Ma vie est une arme

Hawkeye (Oeil de Faucon en VF) est l'archer de l'univers Marvel. Il est l'un des membres des Avengers. Le personnage est aussi apparu dans le film Thor et fait parti du casting du film Avengers.
Le héros a quelques mini-séries à son actif, mais n'a jamais réussi à avoir réellement du succès, pour autant. Pourtant, il y a eu de bonnes histoires le mettant en scène.
Matt Fraction  est donc chargé de relancer une série sur l'archet. Il s'adjoint les services de l'artiste David Aja pour ce premier volume intitulé Ma vie est une arme qui reprend les épisodes 1 à 5 de la série en cours.

J'avais quelques à prior avant d'entamer la lecture de ce tome. Et ma foi, c'est plutôt une agréable surprise. En fait, c'est vraiment sympa la façon dont Fraction (mal)traite le héros. Clint Barton en prend plein la tête, autant qu'un John McClane !!!
Il est vrai que Barton est un avenger, mais c'est aussi un simple mortel. Pas de super-pouvoirs, pas de pouvoirs guérisseurs, ni de dons divins. Ce qui fait que le lecteur peut s'identifier plus facilement à lui. D'ailleurs, on le retrouve dans des histoires plus terre à terre, "on the street".
L'un des meilleurs moments reste quand il "affronte" ces gangsters habillés de survets de la marque aux trois bandes et conduisant des Minis. La poursuite automobile est le clou du spectacle !
Fraction soigne son personnage. On le voit aussi lors des relations qu'il a avec Kate Bishop, l'autre "Hawkeye" des Young Avengers. Cela donne des moments assez drôles. On a l'impression que Kate est surtout là pour le tirer d'affaire. Et ce n'est pas ce qui manque tant Barton arrive à se mettre facilement dans la mouise ! Le scénario de Fraction est vraiment très bon.
Tout comme le superbe graphisme de David Aja. Son style convient parfaitement à ce genre de récit ! Aussi à l'aise dans les moments simples que dans l'action, Aja arrive à nous séduire par la simplicité de son graphisme. Le dessin de Pulido est bon aussi, mais reste un ton en dessous de celui d'Aja. Les couleurs d'Hollingworth sont vraiment magnifiques. Ils nous mettent dans l'ambiance du récit.

Cette nouvelle série Hawkeye est une très bonne surprise, un comics que je vous recommande à plus d'un titre. Du "super-héros" intelligent et humain.
A ne pas manquer !

Par , le

J'entends parler de cette série Marvel depuis des lustres et j'avais malgré tout du mal à me lancer, vu le niveau des productions de la boite à idées depuis quelques temps et plus particulièrement depuis Marvel Now. Mais qu'importe, l'occasion se présente, je la saisis et je me retrouve allongé sur le canap' pour une lecture qui s'annonce déjà prometteuse !

Et c'est justement le gros intérêt de cette nouvelle série sur Hawkeye, pas de chichis, mais pas de grandes sagas non plus. On le comprend dès le début, ici on est loin des sentiers habituels du Marvelverse, pas de licra, pas de poses bitchesques à grand renfort de recettes révisionniste à outrance, le héros est dans la rue, il réfléchit à une solution pour faciliter la vie de ses voisins de palier, il sauve un chien, se tape un barbecue sur la terrasse, digresse avec Katie Bishop et à la limite se lance dans une sorte de mission suicide, histoire de jouer le jeu occasionnellement du Shield ! L'accent est bien plus mis sur les personnages, sur le côté "vie au quotidien" et par la même moins sur un cadre extrêmement stéréotypé, bourré de fan service.

Bon, c'est assez facile de faire ça avec Hawkeye en ce moment, vu qu'il apparait un peu partout dans les titres Avengers, lui octroyer un peu d'espace moins hype ça ne mange pas de pain, au pire si ça ne marche pas on dégomme le titre et on le refait démarrer avec Bendis et Ramos !!!!!
Mais contre toute attente ce titre assez décalé, qui devrait définitivement plaire à un lectorat moins séduit par les super héros aux couleurs primaires, marche assez bien, démontrant qu'il existe encore un espace pour expérimenter des choses, pour peu que les auteurs s'amusent et nous servent l'une des meilleures séries Marvel du moment !

Fraction y est très habile, même si je trouve l'écriture elliptique du premier épisode assez chaotique, jouant sur une approche épurée et un personnage flegmatique plutôt gaffeur, loin de l'image du héros ultra habile avec son arc et ses flèches. Les dialogues sont très bien sentis, frais et souvent ponctués de bonnes trouvailles. Graphiquement, Aja rend une copie exceptionnelle, pleine de contrastes, de délicieux jeux formels, une sorte de mélange entre Mazzucchelli et Leon. Un régal ! Pulido est plus classique, moins audacieux, avec un dessin moins ludique. C'est beau et efficace mais on en ressort moins épaté !

Une série qui s'annonce donc à la hauteur de sa réputation, il parait que c'est même encore mieux après...
C'est décidé, il me faut la suite !

Par , le

Les albums de la série HAWKEYE