HAUTECLAIRE #1 Le bonheur dans le crime

voir la série HAUTECLAIRE
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

EMMANUEL PROUST

Collection :

Trilogies

Sortie :
ISBN : 2848100354

Résumé de l'album Le bonheur dans le crime

Bordeaux, 1624. Une salle d'arme, "la pointe au corps" fait beaucoup parler. Ou plus exactement celle qui la dirige, Hauteclaire de Torquemada. Outre qu'elle est une maîtresse d'arme brillante, elle est d'une beauté à couper le souffle. Tous les nobles de la région se rendent chez elle, sans toutefois percer son mystère, et encore moins la séduire.
Parmi eux, le Comte de Savigny est un élève assidu. Il n'est pas insensible aux charmes de Hauteclaire, mais il doit épouser Delphine de Cantor. Le jour des noces, Hauteclaire disparaît.
Quelques mois plus tard, Le docteur Torty est appelé au chevet de Delphione : elle est gravement malade…

Par Gdseb, le NC

Notre avis sur l'album Le bonheur dans le crime

Cette bande dessinée est adaptée de la nouvelle "le bonheur dans le crime" de Barbey d'Aurevilly". Et c'est une réussite. Les auteurs sont restés assez fidèles à la nouvelle originale, en parvenant à en garder l'essentiel. L'histoire est en elle même assez fascinante, et très bien rendue. Plus qu'un suspense insoutenable ou qu'un thriller, c'est une ambiance qui est travaillée ici. Les personnages sont très réussis, et leur visage nous révèlent déjà beaucoup sur leur caractère. Le rythme est soutenu, avec une alternance de la voix "off" du docteur Torty, et des scènes directes. Les couleurs sont vraiment superbes, et contribuent grandement à l'ambiance. (notamment les ombres très bien rendues).
On commence à lire tranquillement cette BD, puis petit à petit, le côté malsain ne fait que grandir, mettant assez mal à l'aise le lecteur. Car c'est la le cœur de cette bande dessinée (comme celui de la nouvelle) : l'étrange constat que des êtres humains puissent trouver un grand bonheur sans remords ou malaise, dans un acte horrible, perpétré de sang froid.
La scène du duel de nuit entre les deux amants est un moment splendide. Bref, une très agréable surprise que Hauteclaire, prévu en 3 tomes (ce premier tome formant une histoire complète).

Par , le

Les albums de la série HAUTECLAIRE

Nos interviews liées

Bollée et Alcante, deux scénaristes dans l'univers de XIII

Sceneario.com : Bonjour, merci de nous accorder cette interview à l’occasion de la 5è édition du Comic Con où pour la première fois une bande dessinée franco-belge est mise à l'honneur.
Sceneario.com : Comment avez-vous été castés pour la série dérivée XIII Mystery ?

Alcante : Moi ça remonte à fin 2006, j’avais fait la connaissance de Jean Van Hamme suite à la parution de mon premier livre. En fait l’attachée de presse de Dupuis savait que j’étais un grand fan et elle s’était arrangée pour qu’on puisse aller manger ensemble un midi pendant une journée presse. Donc nous avons fait connaissance, le courant est bien passé. Lui à l’époque avait annoncé qu’il allait arrêter Thorgal et j’étais intéressé par reprendre éventuellement cette série et c’était très ambitieux de ma part parce que…
Bollée : (en riant) : Oui, tu t’es dit « oh bah oui, carrément, allons-y ! » [...]

Lire la suite ›

Claude ECKEN et Benoît LACOU, auteurs tous azimuts

1907, la longue marche des vignerons du Midi, nouvelle production du tandem Claude Ecken / Benoît Lacou est la bonne occasion qui va nous permettre d’en savoir un peu plus sur ces auteurs trop peu connus.
Sceneario.com : Bonjour Claude et Benoît. Pour la circonstance, pourriez-vous vous présenter aux lecteurs de Sceneario.com ?
Claude Ecken : Je suis un fan de BD et écrivain spécialisé en science-fiction, même s'il m'arrive d'effectuer des incursions dans d'autres mauvais genres, voire pas de genre du tout. Dès le départ, j'ai voulu écrire aussi bien des romans que des scénarios de BD. Il se trouve que j'ai simplement mis un peu plus de temps à travailler dans la BD que dans le roman, même si mon premier scénario publié date de… attendez voir… (Ouille !) 1983 en fanzine et 1985 pour l'édition. Je suis également critique en BD et SF ; mes premiers articles dans les cahiers de la BD datent de 1979 [...]

Lire la suite ›