HARDING WAS HERE #1 Harding was here

voir la série HARDING WAS HERE
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

QUADRANTS

Collection :

Azimut

Genre :

Fantastique

Humour

Sortie :
ISBN : 9782302002210

Résumé de l'album Harding was here

Thomas Harding est un inventeur amateur d'art, ainsi, grâce à sa dernière invention, une machine à remonter le temps, il se dit qu'il pourrait être intéressant de revenir en arrière et d'acheter des oeuvres d'art aux peintres, directement. Des peintres comme Van Gogh, Rembrandt... Mais ça n'est pas si simple, intervenir comme ça et l'histoire se réécrit, se déforme, et Harding doit alors batailler pour faire en sorte que tout redevienne normal...
 

Par Fredgri, le NC

Notre avis sur l'album Harding was here

Je me suis réellement beaucoup amusé à lire cet album, non seulement parce que je trouve l'idée plus originale qu'elle ne peut en avoir l'air au premier abord, le héros est sûr de lui, mais ne peut s'empêcher de mal appréhender l'ampleur de son action, des réminiscences qui vont s'étendre. Il écrit l'histoire bien au-delà de ce qu'il souhaiterait, alors qu'au fond il veut juste gagner de l'argent, mais il oublie que la création est le fruit d'un ensemble de petits accidents, de rencontres, d'humeurs qui font que même une simple commande peut avoir des répercussions sur l'acte de créer en lui-même. Le scénario se nourrit donc de tous ces petits détails qui constituent le chemin d'une oeuvre, mais aussi de cette espèce de désinvolture du héros qui parcourt l'histoire de l'Art en ne voyant que cet aspect matériel et en sous-estimant le côté humain qui constitue la matière première de tout artiste.
Mais je crois avant tout que les deux auteurs, tout en respectant énormément ces artistes, ont voulu aussi un peu désacraliser cette histoire de l'Art qui fait le jeu de nombreuses théories, qui se regarde pas mal le nombril alors que finalement il peut être rigolo d'en rire un peu aussi.
Un album, certes léger, mais qui, tout en nous faisant sourire, nous remémore ces artistes prestigieux. Rien que pour ça, je vous en conseille la lecture. Mais au-delà de ça c'est un album vraiment très agréable, qui se lit d'une traite comme on mangerait un bon gâteau.
 

Par , le

Les albums de la série HARDING WAS HERE

Nos interviews liées

Interview de Midam à Angoulême 2012

Interview de MIDAM et ARACELI durant le 39° Festival international de la Bande Dessinée d'Angoulême réalisé sur le stand MAD FABRIK.



Images et Son: Pek
Montage: Aubert

Illustrations et photos: différents sites internets. Merci à eux. [...]

Lire la suite ›