HAND7 #1 Volume 1

voir la série HAND7
Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

LES HUMANOÏDES ASSOCIES

Collection :

Shogun Shonen

Genre :

Ado

Manga

Sport

Sortie :
ISBN : 9782731619959

Résumé de l'album Volume 1

Exploit pour l’équipe de handball de la ville de Vian, qui se retrouve en finale nationale face à Boulogne. Mais, hélas, le match se termine mal. Son joueur fétiche, Christophe, et l’entraîneur, Nuts, sont exclus du terrain et la rencontre s’achève sur la défaite de Vian. Les autres joueurs en veulent vraiment aux deux hommes exclus et quittent l’équipe.

Sans joueurs, et après sa perte de contrôle le soir de la finale, voici donc l’entraîneur parti pour perdre son emploi. Alors qu’il s’apprête à donner sa démission, sa fille Nina l’en empêche et demande à la Mairie et à son père une semaine pour réunir à nouveau une équipe de sept athlètes.

La voilà donc en quête de nouveaux talents parmi les ados de la ville, en compagnie de son amie Nastasia, la sœur de Christophe. Ca ne va pas être facile, d’autant que certains anciens joueurs vont tenter de leur mettre des bâtons dans les roues.

Par Legoffe, le NC

Notre avis sur l'album Volume 1

Les lecteurs du magazine Shogun Shonen connaissent déjà cette série puisqu’elle y bénéficie d’une prépublication. Voici donc Hand7 rejoindre maintenant le rayon des mangas en librairie.

Comme les autres titres de cette collection lancée par les Humanoïdes Associés, les auteurs ne sont pas japonais mais bien européens. Ici, il s’agit de deux nouveaux venus dans le monde de la bande dessinée, le français Sébastien Célimon et l’espagnol Albert Carreres Guardia.

Pour une première, le résultat est très encourageant. J’avoue n’avoir pas trop accroché au début sur les dessins mais on note, au fur et à mesure que l’histoire avance, de nettes améliorations dans le rendu et le découpage.
Je regrette un peu, en revanche, l’utilisation à outrance de la caricature des personnages, ce style propre aux mangas souvent utilisé pour illustrer les émotions marquées. Cela devient un peu lassant au bout d’un moment. Seuls les deux derniers chapitres voient l’effet moins usité. Comme on dit toujours, il ne faut pas abuser des bonnes choses !

Côté scénario, je suis agréablement surpris. Je redoutais un manga surtout orienté action sportive et histoires d’amour pour adolescents. Mais Célimon a réussi à échapper à ce piège, constituant une troupe de personnages sympathiques, avec leurs caractéristiques propres. On suit donc avec plaisir les périples de la bande de Nina qui se constitue sous nos yeux. La formule est connue mais elle fonctionne bien. Il y a les « gentils », qui font connaissances, se découvrant des affinités et des talents communs. Il y a les « méchants », qui vont tout faire pour que leurs adversaires subissent l’échec.

Les scènes d’action sur les terrains de hand n’envahissent pas tout le livre et permettent de vivre surtout les relations entre les personnages. C’est un bon point. Il est juste dommage que, parfois, il n’y ait pas plus de suspense et de développement dans certaines scènes clés (par exemple l’agression de Nastasia). Le côté dramatique n’est probablement pas assez exploité et les actions s’enchaînent trop vite.

Hormis ce petit défaut (de jeunesse ?), cette série s’annonce agréable à lire et devrait plaire aux adolescents et même aux plus grands s’ils ont encore en eux leur âme de lycéen.

Par , le

Les albums de la série HAND7