HAMMERFALL #2 Les ombres du Svartalaheim

voir la série HAMMERFALL
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

DUPUIS

Collection :

Empreintes

Genre :

Aventure

Fantastique

Historique

Sortie :
ISBN : 9782800140896

Résumé de l'album Les ombres du Svartalaheim


Harald, Henrik Larsson et les leurs ont été capturés par Bjorn-le-beau et son escadron de guerriers francs, missionnés par Charlemagne pour récupérer les objets saints volés par le sauvage Ulf le blanc. Séparés de Lina, la femme d'Harald, ils sont abandonnés au peuple non humain des Skanes. En contrepartie, ces derniers assurent la protection du reste de l'expédition menée par le viking durant la traversée des territoires glaciaux et dangereux du Svartalaheim. N'étant nullement résolus à se laisser faire, les deux frères cherchent l'occasion de fausser compagnie à leurs tortionnaires pour tenter de retrouver Lina.
 

Par Phibes, le NC

Notre avis sur l'album Les ombres du Svartalaheim


Hammerfall, la saga des viking, se poursuit dans ce deuxième opus dans lequel le clan Larsson se trouve en fâcheuse posture face à un ennemi dont la fin du premier tome avait ébauché avec surprise son apparence physique.

Curieusement, cet épisode qui relate les conflits que Charlemagne, roi des francs, dut gérer au VIIIème siècle, sombre dans une sorte de fantastique en donnant un aspect mi-humain mi-animal (tiré certainement des légendes nordiques) aux détracteurs de Harald et Henrik. Cette entorse au récit historique m'a quelque peu gêné et m'a fait penser que Sylvain Runberg, qui semble au fait des traditions vikings, procédait à un changement d'orientation de son scénario. Pourtant, il n'en est rien puisqu'à plusieurs reprises on retrouve la cour royale de Charlemagne, malmenée par les manigances sournoises d'un enfant et d'un manant mystérieux et agressée par un raid de saxons sanguinaires.

Alternant les péripéties survenant à chaque protagoniste basé à des endroits différents (le palais royal de Charlemagne, le fief des Skanes, la vallée du Svartalaheim, le raid saxon de Wilsig), l'aventure dans son ensemble a du mal à sortir de son carcan scénaristique et à accrocher complètement le lecteur. Pourtant, les ingrédients ne manquent pas grâce à la matière historique.

De même, le graphisme de Boris Talijancic m'a laissé un peu partagé. Par son côté réaliste, il témoigne d'un gros effort de travail au niveau des proportions, des perspectives et de la recherche d'authenticité. Malheureusement, je trouve qu'il péche au niveau des visages dont les traits s'avèrent imprécis. Malgré tout, le travail demeure toutefois d'une qualité générale remarquable.

En d'autres termes, un autre épisode me semble nécessaire pour mieux appréhender cette aventure d'un autre âge au pays de la froidure.
 

Par , le

Les albums de la série HAMMERFALL

Nos interviews liées

Sylvain Runberg et Serge Pellé pour Orbital tome 4

Pourquoi avoir choisi des diplomates comme personnages principaux ? Sylvain Runberg : Des personnages principaux qui ont pour mission d’éviter que des conflits ne surviennent ou dégénèrent plutôt que d’en être les éléments déclencheurs était une ligne directrice qui nous semblait assez originale. Cela n’empêche d’ailleurs pas l’apparition de conflits très graves dans nos récits, bien au contraire. Et pour la petite histoire, un diplomate français, lecteur d’Orbital, nous a envoyé un mail où il nous disait que notre manière d’aborder le sujet, même dans le cadre d’un univers imaginaire, était assez juste. Comme quoi, Science Fiction et réalisme font aussi bon ménage. Allez-vous revenir en détail sur la guerre Humains/Sandjarr évoquée à de nombreuses reprises dans la série ? Sylvain Runberg : C’est tout à fait envisageable mais je n’en dirais pas plus pour le moment [...]

Lire la suite ›

Interview de Sylvain Runberg

Sceneario.com : Bonjour Sylvain ! Tu es scénariste de bandes dessinées, qu’est-ce que représente pour toi l’écriture ?
Sylvain Runberg : Une passion avant tout, même si elle est apparue assez tardivement, et par accident. J’ai commencé à écrire en 2002 à l’âge de 31 ans, pendant un arrêt de travail de plusieurs mois…suite à un accident justement. Et depuis 2004, c’est devenu mon métier. Sceneario.com : Dans tes albums tu ne te cantonnes pas à un seul genre, SF, fantastique, aventure, chronique sociale, humour, jeunesse… Tu peux nous en dire un peu plus ?
Sylvain Runberg : Ca reflète simplement mes goûts. Et c’est aussi un plaisir que de choisir la variété dans le domaine de l’écriture. Pourquoi se priver si l’envie est là ? En revanche, quelque soit le type d’univers, mon approche reste la même. Partir des personnages et essayer de les rendre crédibles, peu importe s’il s’agit d’étudiants à Londres en 1991, de diplomates aliens sur une planète imaginaire dans un futur lointain ou de guerriers Cimmériens parcourant les steppes asiatiques il y a 3500 années de cela [...]

Lire la suite ›

Interview de Sylvain Runberg et Serge Pellé pour Orbital

Sceneario.com : bonjour, tout d’abord, la traditionnelle question : Pouvez-vous nous raconter votre parcours ?
Sylvain Runberg : j’ai commencé à lire très tôt, des romans, des ouvrages concernant l’Histoire en général, et évidemment de la Bande Dessinée. Niveau études, j’ai un parcours en Arts Plastiques pour le lycée et en Histoire politique contemporaine pour l’université. Niveau professionnel, j’ai travaillé quelques années dans une librairie à Aix-en-provence, puis j’ai rejoint les Humanoïdes Associés pour travailler dans l’édition. C’est pendant cette période, en 2001, que j’ai eu un accident qui m’a immobilisé pendant plusieurs mois. Cette inactivité m’a amené à réfléchir à des scénarios et j’ai commencé à écrire des histoires courtes [...]

Lire la suite ›