HAMMERFALL #3 Les gardiens d'Elivagar

voir la série HAMMERFALL
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

DUPUIS

Collection :

Empreintes

Genre :

Aventure

Historique

Mythologie

Sortie :
ISBN : 9782800140902

Résumé de l'album Les gardiens d'Elivagar


Après avoir franchi la contrée terrible du "Svartalaheim", Bjorn et les siens ont rejoint la cité de Birka dans l'intention d'acheter des langskrips qui leur permettront d'atteindre le domaine d'Ulf le blanc, but ultime de leur mission pour Charlemagne. Toutefois, un petit parti d'hommes armés à la solde d'Ulf le blanc tente de compromettre l'avancée de la colonne en empoisonnant Hvergelmir, la source sacrée qui permet aux cinq gardiens géants de la cascade d'Elivagar de préserver la cité de Birka. Devenus fous, les géants deviennent une menace en détruisant tous ceux qui passent à proximité de la source. Bjorn se joint à leur hôte pour mettre fin au sortilège et se lance dans un affrontement de titans.

Par ailleurs, en pleine débâcle saxonne, Harald et Henrik Larsson qui sont toujours à la recherche de Lina capturée par Bjorn ont pu fuir les Skanes et sont recueillis par Vanadis. Cette dernière sollicite leur aide pour contrer définitivement les raids destructeurs des non-humains.
 

Par Phibes, le NC

Notre avis sur l'album Les gardiens d'Elivagar


La longue quête engagée par Bjorn le beau pour le compte du roi des Francs n'est pas encore terminée et est parsemée de faits de guerre dévastateurs. Parti pour retrouver des ossements sacrés volés par le sanguinaire Ulf le blanc, le jeune saxon traverse des territoires gelés on ne peut plus dangereux, peuplés d'étranges créatures assoiffées de sang.

Contant 3 histoires en parallèle ayant un lien commun, Sylvain Runberg s'appuie sur l'histoire des francs et plus particulièrement de Charlemagne, de la fin du 8ème siècle et sur la mythologie scandinave pour produire une quête qui progresse à petits pas au cours de laquelle le fameux Bjorn fait des rencontres étonnantes. En cet opus, il se doit d'affronter, après les Skanes, des créatures mythiques, les gardiens de la cascade d'Elivagar, dont la haute stature les apparente à des titans. Grâce à sa grande connaissance historique et fort de son étude documentaire (il suffit de voir son lexique en début d'ouvrage), Sylvain Runberg pénètre un peu plus dans les méandres des mœurs vikings et parvient à intéresser à son récit multipistes sans toutefois passionner au plus haut point. Son style narratif est sympathique mais ne développe pas suffisamment, à mon goût, la part intrigante de la quête qui se veut un mélange d'authenticité et de croyances. Il est vrai qu'il n'est pas aisé de concilier narration historique et fictive.

Les dessins de Boris Talijancic font l'objet d'un travail de recherche somme toute agréable. Au vu de son travail, on peut ressentir quelques similitudes avec celui de François Miville-Deschênes dans "Millénaire". Toutefois, son trait est inégal (peut-être dû au manque de temps puisque cet album sort 7 mois à peine du précédent) et peut se révéler, selon les vignettes, soit d'une grande habileté à restituer des personnages et des arrière-plans fort bien travaillés ou d'une imprécision, surtout au niveau des visages, et d'une fixité dommageables.

Sur la longue rivière Ifing, Hammerfall vogue tel un langskip, guidé par ses deux barreurs qui, au regard de leur grand potentiel, se doivent d'assurer voire d'améliorer son cap pour un final, nous l'espérons, à la hauteur de nos espérances.
 

Par , le

Les albums de la série HAMMERFALL

Nos interviews liées

Sylvain Runberg et Serge Pellé pour Orbital tome 4

Pourquoi avoir choisi des diplomates comme personnages principaux ? Sylvain Runberg : Des personnages principaux qui ont pour mission d’éviter que des conflits ne surviennent ou dégénèrent plutôt que d’en être les éléments déclencheurs était une ligne directrice qui nous semblait assez originale. Cela n’empêche d’ailleurs pas l’apparition de conflits très graves dans nos récits, bien au contraire. Et pour la petite histoire, un diplomate français, lecteur d’Orbital, nous a envoyé un mail où il nous disait que notre manière d’aborder le sujet, même dans le cadre d’un univers imaginaire, était assez juste. Comme quoi, Science Fiction et réalisme font aussi bon ménage. Allez-vous revenir en détail sur la guerre Humains/Sandjarr évoquée à de nombreuses reprises dans la série ? Sylvain Runberg : C’est tout à fait envisageable mais je n’en dirais pas plus pour le moment [...]

Lire la suite ›

Interview de Sylvain Runberg

Sceneario.com : Bonjour Sylvain ! Tu es scénariste de bandes dessinées, qu’est-ce que représente pour toi l’écriture ?
Sylvain Runberg : Une passion avant tout, même si elle est apparue assez tardivement, et par accident. J’ai commencé à écrire en 2002 à l’âge de 31 ans, pendant un arrêt de travail de plusieurs mois…suite à un accident justement. Et depuis 2004, c’est devenu mon métier. Sceneario.com : Dans tes albums tu ne te cantonnes pas à un seul genre, SF, fantastique, aventure, chronique sociale, humour, jeunesse… Tu peux nous en dire un peu plus ?
Sylvain Runberg : Ca reflète simplement mes goûts. Et c’est aussi un plaisir que de choisir la variété dans le domaine de l’écriture. Pourquoi se priver si l’envie est là ? En revanche, quelque soit le type d’univers, mon approche reste la même. Partir des personnages et essayer de les rendre crédibles, peu importe s’il s’agit d’étudiants à Londres en 1991, de diplomates aliens sur une planète imaginaire dans un futur lointain ou de guerriers Cimmériens parcourant les steppes asiatiques il y a 3500 années de cela [...]

Lire la suite ›

Interview de Sylvain Runberg et Serge Pellé pour Orbital

Sceneario.com : bonjour, tout d’abord, la traditionnelle question : Pouvez-vous nous raconter votre parcours ?
Sylvain Runberg : j’ai commencé à lire très tôt, des romans, des ouvrages concernant l’Histoire en général, et évidemment de la Bande Dessinée. Niveau études, j’ai un parcours en Arts Plastiques pour le lycée et en Histoire politique contemporaine pour l’université. Niveau professionnel, j’ai travaillé quelques années dans une librairie à Aix-en-provence, puis j’ai rejoint les Humanoïdes Associés pour travailler dans l’édition. C’est pendant cette période, en 2001, que j’ai eu un accident qui m’a immobilisé pendant plusieurs mois. Cette inactivité m’a amené à réfléchir à des scénarios et j’ai commencé à écrire des histoires courtes [...]

Lire la suite ›