Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

DRUGSTORE

Genre :

Aventure

Science Fiction

Sortie :
ISBN : 9782723468411

Résumé de l'album Deyann


L'assaut d'une sentinelle dans une salle souterraine est à l'origine d'une hécatombe dont ressort choqué le seul rescapé, un jeune garçon. Cinq ans plus tard, dans un New York dévasté, l'enfant devenu jeune homme survit tant bien que mal jusqu'à qu'il soit malheureusement repéré et récupéré par une sentinelle. Mais cette scène tragique a été perçue par un groupe de jeunes individus issu d'une ruche voisine. Compte tenu du danger que court le captif, l'un d'eux, Léa, se lance instantanément sur les traces et parvient, grâce à son frère jumeau Gabriel, à le secourir et à le ramener à leur base. Est-ce que Léa a bien fait en portant secours à cet inconnu ? Est-ce que son initiative ne risque pas d'avoir des conséquences désastreuses sur leur petite communauté secrète vis-à-vis des sentinelles qui ne cherchent qu'à les détruire ? Le sort du rescapé va devoir être tranché. Mais ne serait-ce pas trop tard ?
 

Par Phibes, le 12/08/2009

Notre avis sur l'album Deyann


Après avoir sévi dans le polar fantastique avec sa série "Nemesis" et après avoir touché les étoiles avec son diptyque "Babel" faites en partenariat avec Ange, Alain Janolle qui travaille cette fois-ci en solo, revient un peu sur Terre pour nous plonger dans une nouvelle saga post-holocauste aux entournures quelque peu terrifiante. En effet, notre bonne vieille planète a été dévastée et les quelques rescapés (uniquement des jeunes gens) vivent en petits groupuscules (les ruches) retranchés et disséminés dans des bases isolées souterraines, se préservant des sentinelles qui sévissent à l'extérieur.

Sans vouloir trahir l'intrigue de son récit, Alain Janolle joue grassement dans une ambiance d'apocalypse qui ressemble à un pur produit de brassage de plusieurs films ou téléfilms de science-fiction tels "Matrix", "V", "Starship Troopers", "Je suis une légende"… Si cette atmosphère fleure un tant soit peu un certain manque d'originalité, le concept des ruches, par contre, retient toute notre attention. L'on conviendra que l'auteur a bien calculé son coup et expose habilement les bases d'une société nouvelle constituée uniquement de jeunes adultes et donne, au gré de son aventure, les explications d'une telle organisation communautaire appelée H.O.P.E..

Dès les premières pages, Alain Janolle nous met dans le bain du suspense et de l'action qu'il distillera sympathiquement au fil des pages pour atteindre le summum en fin d'album. Les sentinelles ont été créées à cette intention, de même que les Drachs. On saluera l'esprit "jeune" de cette aventure et les initiatives de Léa qui ouvre l'aventure, face à un Ben plus mâture que ses camarades et un Deyann énigmatique, torturé psychologiquement.

Au niveau dessin, Alain Janolle reste assez fidèle à son trait. A ce titre, on sent une certaine bonification dans ce qu'il réalise. Les encrages font apparaître des décors sophistiqués (souterrains, vues de New-York apocalyptiques, invasion des Drachs…), finement ciselés, réalisés dans des perspectives bien travaillées. Par ailleurs, les sentinelles donnent malheureusement un air de déjà-vu, ce qui peut paraître un peu gênant. Les personnages, de par leur age, ont un aspect bien agréable mais manquent, à mon goût, d'une certaine maturité charismatique.

"H.O.P.E." est une bande dessinée qui semble se présenter sous de bons auspices. Elle possède les qualités qu'il faut pour intriguer, voire effrayer et semble réserver quelques rebondissements bien intéressants. Heureusement que c'est de la science-fiction, mais qui sait !
 

Par , le

Les albums de la série H.O.P.E.

Nos interviews liées

ANGE nous parle de Fédération tome 1

Sceneario.com: Gérard. Fédération est un retour pour toi sur un roman paru en 1996… 22 ans après avoir écrit La Mâchoire du Dragon aux Editions Fleuve Noir, comment as tu appréhendé l'écriture de cette Bande Dessinée?
Ange: Avec joie et détermination.
Non, en fait, en flippant un peu comme à chaque projet. On savait que la Mâchoire était adaptable, mais encore fallait-il trouver le bon moment et le bon dessinateur. Et en discutant avec Alain, on s'est tous dit qu'on avait trouvé le bon dessinateur… et quand je vois le résultat, avec les couleurs d'Elvire, je me dis que la team est au point. Après, on espère que les lecteurs seront nombreux à penser la même chose, mais ça nous dépasse un peu.

Sceneario.com: As tu réalisés beaucoup d'adaptation? Des modifications?
Ange: Pas tellement en fait, à part des modifications mineures de temporalité et quelques recalages [...]

Lire la suite ›

NEMESIS : Renaissance

Sceneario.com : Tu n’avais pas dessiné le tome six Rebirth, pourquoi être revenu sur cette série ?

Alain Janolle : Eh bien, parce que j'en avais envie depuis un petit moment, et surtout parce que Soleil, nous en a offert la possibilité. J'ai quitté Nemesis à la fin du tome 5 parce que je voulais expérimenter d'autres choses, d'autres médias, me mettre au service d'autres histoires. Et là encore, j'ai eu la chance de pouvoir le faire.
Nous avons créé Babel avec Ange, j'ai également travaillé trois ans dans l'animation et j'ai aussi pu raconter mes propres histoires avec « H.O.P.E. » et « Trois Peuples » chez Glénat. Mais petit à petit est né en moi le manque de Nemesis. L'envie de faire revivre Fischer, Mallow et Roxanne.
Alors quand Soleil m'a contacté pour que je dessine une couverture afin d'éditer une intégrale des 5 premiers tomes, nous leur avons proposé, Ange et moi, de reprendre la série là où elle s'était arrêtée [...]

Lire la suite ›