Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

PIKA

Genre :

Action

Ado

Fiction

Manga

Sortie :
ISBN : 9782811606800

Résumé de l'album 05

 
C’est dans un entrepôt que va se jouer le drame. Seiya y tient son beau-père en respect avec son flingue et est prêt à appuyer sur la gâchette pour lui faire payer les humiliations subies. Heureusement pour la proie, Onizuka et Ayamé vont intervenir. Mais malheureusement pour Seiya, qui entendra de la bouche de sa mère des propos propres à détruire psychologiquement le gamin qu’il est. Les jumelles rebelles auront donc gagné sur ce tableau, nourrissant en l’enfant Seiya la haine qu’elles veulent qu’il voue aux adultes. Mais le White Swan aura malgré tout joué son rôle, évitant que le pire arrive et prouvant son utilité.

Les jumelles ne vont pas s’en tenir là et approcher une autre victime : Miki, qu’elles vont vouloir empêcher de retourner vivre chez son père. Voilà un nouveau nœud à délier pour Onizuka qui ne trouvera pas toujours un "volontaire" pour se faire passer pour lui lors de bastons ! N’est-ce pas, M. Uchiyamada ?!?!
 

Par Sylvestre, le 31/05/2012

Notre avis sur l'album 05

 
Les jumelles sont au cœur des choses sans pour autant être les héroïnes principales. C’est plutôt leur haine le moteur de ce volume, haine marionnettiste manipulant Seiya puis Miki et donnant bien du fil à retordre à Onizuka et à Ayamé. Ces derniers, great techers, vont pour ainsi dire essuyer un échec dans l’épisode Seiya contre son beau-père. En effet, le gamin ressortira de l’affrontement autrement brisé qu’avant d’y être rentré. D’ordinaire, Onizuka règle les choses nettement. Là, même les baffes qu’il aura données n’auront rien pu faire contre l’attaque psychologique qu’aura subie Seiya. C’est ainsi que la série GTO shônan 14 days continue de tracer le sillon de la série mère GTO : en confiant au héros déjanté des missions somme toute très humanistes.

Entre les épisodes Seiya et Miki, il y aura quand même des moments plus légers en cela qu’ils font plus appel au spectaculaire des combats improbables ou à l’absurdité de situations, comme ces combats contre des colosses parfois bien naïfs ou comme ce "sketch" (!!!) du pervers M. Uchiyamada pris dans un piège qu’il n’a pas vu se profiler et qui le dépasse complètement !

Au bilan, un tome à la hauteur des précédents et ne faisant pas démériter la série à propos de tout ce qu’on peut lui trouver de fun et d’intéressant. Une bonne lecture récréative pour grands ados.
 

Par , le

Les albums de la série GTO SHONAN 14 DAYS