Griffu

Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

CASTERMAN

Genre :

Polar

Sortie :
ISBN : 2203399023

Résumé de l'album Griffu

Gérard Griffu travaille comme conseiller juridique. un jour, une femme lui demande de l'aider à récupérer des dossiers qui se trouvent dans une société et ces dossiers sont sa propriété. Et cette femme lui propose un beau pactole pour cette affaire. Griffu accepte et le soir même, en compagnie de la jeune femme, il va récupérer ces dossiers dans les bureaux de la société Morel Frères. Malheureusement, il se fait piéger par la jeune femme et se trouve nez à nez avec des gars qui ne rigolent pas. Griffu réussit à prendre la fuite et va mener sa propre enquête pour savoir ce qu'était tout ce bazar...

Par Berthold, le NC

Notre avis sur l'album Griffu

Griffu est une bande dessinée qui est paru pour la première fois en 1977 dans BD, l'hebdo de la BD puis en 1978 chez l'éditeur Le Square. C'était la rencontre entre un grand nom du polar, Manchette, Morgue pleine, Nada, La position du tireur couché... et un autre de la bande dessinée, Tardi, Adèle Blanc-Sec, C'était la guerre des tranchées, Varlot soldat....

Les deux auteurs ont mis en scène un excellent récit noir dans la grande tradition du genre : un héros genre loser, des femmes fatales, des hommes de mains sournois et un policier corrompu. Ils ont concocté uneintrigue qui va nous emmener dans des affaires sordides du milieu immobilier entre autres. Manchette est un excellent auteur et aussi un excellent dialoguiste. Ici, il connait bien son affaire et tout est là pour que le lecteur soit pris par l'enquête.
Manchette, auteur reconnu, a aussi traduit le roman graphique de Moore et Gibbons, Watchmen, pour Zenda.

Cet univers convient parfaitement au graphisme de Tardi. Lui aussi adapte parfaitement les codes du genre. Son héros n'a pas une belle gueule et il emballe les femmes. Il a son imper (vêtement classique du polar des années 70), son arme et sait jouer de ses poings. C'est un personnage intéressant.
La scène finale qui se termine par un gunfight d'anthologie que ne renierait pas un Quentin Tarantino. Et il y a cette très bon fin qui est bien...noire.

Tardi a, plus tard, adapté un roman de Manchette, Le petit bleu de la côte Ouest et toujours avec ce  talent, ce style unique.
En attendant et si vous ne connaissez pas Griffu, c'est toujours l'occasion de plonger dans cet excellent polar.

Par , le