GRIFFE BLANCHE #1 L'oeuf du Dragon-Roi

voir la série GRIFFE BLANCHE
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

DARGAUD

Genre :

Aventure

Fantasy

Sortie :
ISBN : 9782205069174

Résumé de l'album L'oeuf du Dragon-Roi

L'an 788 de l'ère du Scorpion. Le Suhiman.
Taho-le-Vif fait partie d'un groupe de braconniers. Avec eux, il traque un dragon royal que le jeune garçon arrive à blesser. Le dragon royal est pourtant l'espèce gardienne de son peuple. C'est ce que Taho apprend lorsqu'il retrouve le dragon blessé au fond d'une grotte. L'animal, avant de mourir, lui confie une mission : amener l'œuf et le futur enfants à ses frères. De plus, le dragon lui fait don d'un pouvoir. Alors qu'il sort un peu dérouté de cette rencontre, il retrouve la plupart de ses compagnons tués ou prisonniers de soldats.
Non loin de là, la princesse Shatira se recueille sur le corps de son défunt mari. Ce dernier a été tué lors d'un guet-apen tendu par les hommes de Suo-le-Rouge. Shatira craint pour son fils Long Long, neuf ans, qui se trouve dans un monastère dans les Montagnes d'Azur. Elle décide de le rejoindre. avec une petite compagnie de soldat pour escorte, ainsi qu'une jeune guerrière nommée Griffe Blanche...

 

Par Berthold, le 17/04/2013

Notre avis sur l'album L'oeuf du Dragon-Roi

Le duo Le Tendre et Taduc se reforme, après Chinaman, pour nous raconter les aventures de Griffe Blanche, une nouvelle héroïne qui fait ses premiers pas ce mois-ci chez Dargaud.

Griffe Blanche est une série d'aventures et de fantasy. Les auteurs situent leur récit dans un univers assez original ayant pour cadre une Chine médiévale.
Pour ma part, j'ai été agréablement surpris par ce premier tome : L'œuf du Dragon Roi.
Tout d'abord, le scénario de Le Tendre (La Quête de l'oiseau du temps) est très réussi et nous propose une nouvelle héroïne mystérieuse, accompagné par deux autres personnes, Taho, le jeune braconnier et le lieutenant Foudre, le soldat. En face, nous faisons la connaissance de Suo-le-Rouge, le prince du peuple du Loup et de son second Main-de-Fer. Nous découvrons quelles sont les motivations de chacun.
Le scénariste nous offre un récit épatant, sans temps morts. Il y a même de l'humour qui contrebalance un peu la noirceur de certains propos.

D'ailleurs le style choisi et utilisé par Olivier Taduc sur Griffe Blanche est bluffant. Son trait réaliste et efficace, est sublimé par la couleur directe. On peut admirer les superbes paysages ou encore les passages spectaculaires. Le dessinateur de Chinaman et de Mon pépé est un fantôme donne de la chair à ses personnages, et on s'attache assez rapidement aux personnages principaux.

Le premier tome de Griffe Blanche est une réelle réussite, l'une des belles surprises de ce mois d'avril. Amateurs de récits d'aventures, de fantasy, ne ratez pas ce rendez vous !
Une œuvre dont on attend le second tome avec intérêt.
Fortement recommandé !

Par , le

Les albums de la série GRIFFE BLANCHE

Nos interviews liées

Questions à Olivier Taduc et Nicolas Barral pour Mon pépé est un fantôme

Sceneario.com : Bonjour Nicolas, Bonjour Olivier. Même pas un an après la sortie du premier tome de Mon pépé est un fantôme vous voici de retour avec cette seconde saison. Mais avant toute chose, pouvez-vous vous présenter ? Quel a été votre parcours ? Quelles ont été vos influences ?
Nicolas Barral : Après un BAC littéraire, j’ai passé un an à l’atelier BD des Beaux-Arts d’Angoulême où j’ai croisé Christophe Gibelin qui, quelques années plus tard, devait signer le scénario des Ailes de Plomb. A partir de 1991, j’ai fait mes premières armes dans la presse jeunesse et à Fluide Glacial jusqu’en 1996 où j’ai publié mon premier album chez Delcourt. Parmi les gens qui m’ont donné envie de faire ce drôle de métier, je place en tête de liste Goscinny, Uderzo et Morris, sans oublier Hergé, qui correspondent à mes lectures d’enfance et ont influencé la partie humoristique de mon travail [...]

Lire la suite ›