Greenberg the vampire

Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

Marvel Comics Group

Genre :

Comics

Fantastique

Intimiste

Sortie :
ISBN : 9780871350909

Résumé de l'album Greenberg the vampire

Oscar Greenberg est un écrivain très réputé, notamment grâce à ses romans fantastiques qui se vendent comme des petits pains. Cependant, il cache un secret, depuis de nombreuses années il est devenu un vampire en rencontrant sa femme Denis qui l'a mordu. Mais il assume très bien cette situation, il mène une vie sociale très épanouie et son couple est particulièrement heureux...
Malgré tout, un jour, un producteur le contacte car il aimerait adapter l'un de ses livres en film. Oscar rencontre pour l'occasion la jeune starlette en vogue de 16 ans, Evie Adams. cette dernière l'attire étrangement. Subjugué par cette jeune beauté, Oscar accepte et commence à travailler, mais sans s'en rendre compte son caractère change, sa créativité aussi... Influencé par Evie...

Par Fredgri, le 11/08/2013

Notre avis sur l'album Greenberg the vampire

Si J. M. DeMatteis s'est fait un nom dans le monde des comics c'est principalement pour ses longs runs sur Captain America, sur New defenders, ses JLA aux côtés de Keith Giffen, son remarquable Kraven's hunt et son passage très remarqué sur Spider-Man. Néanmoins le scénariste a aussi une carrière plus éloignée des super-héros, notamment par le biais de projets plus adultes, plus exigeants. On pense ainsi à "Blood, a tale", à "Moonshadow", "Shamballa", "Seekers", "Brooklyn Dreams", "I, a vampire" et donc ce Graphic Novel moins connu, même si publié par Marvel !

Bien que quelque peu plus obscure dans la production du scénariste, cet album nous montre néanmoins qu'il reste un auteur de talent qui arrive à se réapproprier un des thèmes les plus utilisés actuellement, en réussissant à le rafraichir au travers de cette comédie dramatique très subtile et encore très moderne, avec un propos sur le "vampirisme", la différence, la famille.
D'emblée il prend toutes les vérités admises sur les vampire à contrecourant, il fait d'Oscar un homme bien dans sa peau, qui vit avec des proches qui sont au courant de son "état", un frère boucher qui le fournit en sang, un neveu plein de vie et une femme avec qui il sort en soirée, se balader dans la rue en plein jour... Bref, DeMatteis ne va pas développer le côté isolé qui vit en ermite le jour et qui surveille la moindre victime la nuit, non, loin de là, il préfère se pencher sur les affres de la création en se demandant comment un homme peut vivre sa carrière en se faisant lui aussi petit à petit vampiriser par une femme qui cache bien son jeu !
Il rajoute sur les planches des textes en prose, qu'il s'agisse d'extraits de livres d'Oscar, de scénarios ou de lettres... Ces textes sont malgré tout assez longs, toutefois ils amènent aussi un rythme décalé très sympathique !

Mais l'autre grande surprise de cet album c'est l'artiste Mark Badger, qui explose littéralement sur chaque planche, avec une narration très proche de ce que pouvait faire en même temps quelqu'un comme Frank Miller, c'est très dépouillé et expressionniste. Magnifique ! On entre très bien dans cette alternance entre légèreté et moments plus inquiétants. Les couleurs sont chaudes, elles volent dans les pages, presque palpables !

Peut-être qu'un éditeur permettra un jour de redécouvrir cet album qui vaut vraiment le détour !

Très conseillé !

Par , le