Rebirth

Dessinateurs :



Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

DC Comics

Genre :

Action

Science Fiction

Super Heros

Sortie :
ISBN : 9781401204655

Résumé de l'album Rebirth

(Green Lantern, Rebirth #1 à 6)
Le temps a passé depuis la débandade provoquée par Parallax. Kyle Rayner est parti accompagner le corp de Hal Jordan, afin de le détruire dans le soleil, Coast City a complètement été rasée, "l'âme" de Jordan est partie rejoindre le Spectre et les Green lantern Corp n'existent pratiquement plus... Néanmoins, surgissant du coeur du soleil, Rayner revient avec la dépouille de Jordan, ramenant avec eux le Parallax. Malgré l'intervention de la JLA, de Green Arrow, de Guy Gardner et John Stewart, l'horreur revient et ça n'est pas le retour de Sinestro qui va arranger les choses...

Par Fredgri, le NC

Notre avis sur l'album Rebirth

Il était temps de reprendre tout ça, de tout bien niveler pour pouvoir redémarrer tout ce qui touche aux Green Lantern.
 Rebirth fut donc la mini-série qui servit de nouvelle base, on reprend tout là ou ça s'était arrété. Hal Jordan revient, plus serein, la Corp et leurs maîtres reprennent du galon, Sinestro est de retour aussi, on balance cette vieille idée de Parallax un peu envahissante, on redynamise tout ça, c'est un peu plus violent et comme Johns n'est pas non plus un adepte du scénario léger et détendu, c'est plus grave.
Personnellement, j'aime beaucoup ce genre de reprise en main, malgré tout c'est vrai aussi que Johns a l'habitude de beaucoup mettre d'éléments importants dans ses scénarios, du coup il y a une sorte d'intensité qui plombe la lecture, aucun moments de répis, aucune légèreté (mise à part les interventions de Guy Gardner), c'est du très bon comics mais c'est pas rigolo une seconde !
Je ne connaissais pas trop l'univers de Green Lantern avant, j'avais bien quelques bases mais c'est tout, cette mini-série est donc aussi un excellent moyen pour faire le point et commencer à s'intéresser à ces personnages. Si vous voulez savoir un peu de quoi parle cet univers vous pouvez commencer avec rebirth sans soucis !
Le dessin de Van Sciver est ultra précis, très dynamique, c'est un pur plaisir des yeux, j'aime beaucoup aussi son expressivité.
C'est de l'excellent mainstream.
Très fortement conseillé !

Par , le