GREEN LANTERN #8 Rage of the Red Lanterns

voir la série GREEN LANTERN
Dessinateurs :




Scénariste :


Éditions :

DC Comics

Genre :

Action

Science Fiction

Super Heros

Sortie :
ISBN : 9781401223014

Résumé de l'album Rage of the Red Lanterns

(Green Lantern 26 à 28 + 36 à 38 + Final Crisis, Rage of the Red Lantern 1)
Deux arcs principaux dans ce volume, tout d'abord "The Alpha Lanterns" qui explique que les Gardiens constituent une force spéciale, les Alpha Lanterns, dont la principale tâche sera de surveiller les Green Lanterns, une sorte de police interne ! Après tout, les Gardiens augmentent les pouvoirs des Green Lantern mais il ne faut pas qu'il y ait d'abus, et encore moins avec la War of Light qui se profile (et plus globalement la Blackest Night qui arrive elle aussi !!!)
Le deuxième arc "Rage of the Red Lanterns" voit le retour d'Atrocitus et de sa toute nouvelle légion d'adeptes, les Red Lantern, dont l'anneau de pouvoir est alimenté par la Rage qui les anime tous. Hal Jordan découvre dans le même temps l'existence d'un autre nouveau corps, les Blue Lantern, centré autour de l'espoir. Certainement l'un des corps les plus puissants. Ensemble ils vont alors aller défier Atrocitus et récupérer Sinestro tout juste kidnappé par les légions rouges...

Par Fredgri, le 19/12/2009

Notre avis sur l'album Rage of the Red Lanterns

Un album qui démarre assez tranquillement, mais qui finit en beauté, annonçant ainsi une war of light passionnante. Déjà on a droit à des séquences où s'affrontent en même temps les Red, les Green, les Blue et les Yellow Lanterns, et ça n'est que le début, car arrivent au loin les Orange, les Indigo et les Sapphyre, sans parler des Black !!!
Bref, ça peut paraître un peu compliqué à suivre mais Johns organise très bien son intrigue, c'est réellement très prenant. Par contre, il n'y va pas avec le dos de la cuillère, ça charcle dans tout les coins, les uns se font démembrer, les autres dégueulent du sang au visage de leurs adversaires etc. On est loin des Green Lantern de papa dans les années 80. C'est peut-être plus de ce côté là que je suis sceptique, parfois c'est assez gratuit comme déballage, même si très cohérent dans le cadre de l'histoire.
Alors oui, la Blackest Night arrive, mais avant on va avoir droit à une confrontation globale entre toutes les différentes corps, avec au milieu un Hal Jordan prophétisé comme étant l'ultime survivant. Johns nous montre ainsi que depuis sa reprise du personnage en 2005 il avait tout planifié, qu'il a très bien su utiliser le background de la série. Même si ce Rage of the Red Lanterns peut paraître à certains égards comme une sorte d'arc de transition, c'est un des pivots qui vont permettre de complètement comprendre ce qui va bientôt arriver.
Au niveau des dessins, on retrouve Mike McKone sur l'arc des Alpha Lantern, bien que n'étant pas habitué à la série, il s'en sort magistralement, même si son style est bien moins dynamique que celui de Ivan Reis par exemple. D'ailleurs ce dernier est réellement l'un des phénomènes de la série, au même titre que Johns lui même, avec un style qui rappelle Alan Davis, chacune de ses planches explosent littéralement, c'est superbe.
L'une des séries super-héros les plus passionnantes du moment.

Par , le

Les albums de la série GREEN LANTERN