Recharge

Dessinateurs :




Scénaristes :



Coloriste :


Éditions :

DC Comics

Genre :

Action

Comics

Space Opera

Super Heros

Sortie :
ISBN : 9781401209629

Résumé de l'album Recharge

(Green Lantern Corp : Recharge 1 à 5)
Le virus Parallax, après avoir investit le corps de Hal Jordan, a décimé la Green Lantern Corps et les Gardian of Oa. Il est vital de recruter pour se préparer aux dangers qui pointent, notamment une nouvelle attaque de la guilde des araignées qui cette fois, reviennent en manipulant une série de trous noirs afin de vider le soleil de Oa et ainsi anéantir la Corps.
Guy Gardner se retrouve donc, avec Kyle Rayner, promu au titre d'instructeur, mais très vite il va leur falloir anticiper sur les ordres en allant secourir une nouvelle recrue attaquée par la guilde qui se rapproche. C'est dans la bataille que vont se révéler, ainsi, un sens des responsabilités et d'organisation jusque là insoupsonné chez Gardner...

Par Fredgri, le NC

Notre avis sur l'album Recharge

Après avoir dévoré le recueil Green Lantern Rebirth qui relançait le personnage de Hal Jordan, je me suis lancé sur cet album qui, lui, relance la corps.

La première question qui m'a travaillé c'était "Est-ce qu'il faut s'être boulotté tout les numéros précédents pour apprécier cette lecture ?"
Et, franchement, je répond non. C'est très clair et facile d'accés, peut-être en effet trouve-t on quelques vagues références à certains event qui ont précédé (par exemple, il faut comprendre que pour Soranik Natu, la Green Lantern Corps représente une entité maléfique, un peu comme les nazis pour nous, et ce depuis que Sinestro, un de ses compatriotes, s'est servi de sa bague pour asservir son peuple et les massacrer. Il faut aussi comprendre que tout ça se situe juste après que Parallax soit passé par là en tuant pratiquement toute la corps, que Hal Jordan a réussi à revenir après s'être débarrasé de ce fameux virus Parallax et qu'il a permit aux gardian of Oa (les maîtres de la GLC) de réapparaître eux aussi) Bref, la Green Lantern Corps est l'un des éléments, malgré tout, les plus ancrés dans l'univers DC, mais aussi, certainement l'un de ceux qui ont fini par le moins séduire un nouveau public, à force d'évènements autonomes.
Encore une fois, nous retrouvons Geoff Johns (ici aidé par Dave Gibbons qui ensuite va devenir le scénariste de la série en solo), décidemment derrière tout les projets pour redynamiser l'univers DC. On pourrait, certaines fois, lui repprocher de trop s'inscrire dans un background trop précis, mais ici ça n'est pas forcément le cas, il reste très accessible, presque didactique, on s(attache aux perso, on comprend très rapidement, en quelques répliques, quelles sont leurs caractéristiques, leur rôles, tout les aspects propres aux Green Lantern sont abordés, comme la faiblesse face à la couleur jaune, le besoin de recharger les anneaux, la hierarchie etc. C'est donc une excellente façon pour s'initier à cet univers et commencer à lire cette série qui promet d'être très vite passionnante.
A souligner aussi le très bon travail de Patrick Gleason aux dessins, on reconnaît assez souvent, dans son trait, la touche de Doug Manhke avec qui il partage un studio. Son trait est souple, expressif et réellement très dynamique. Personnellement j'adore ce genre de dessin.
A surveiller de très près donc !

Par , le