GREEN CLASS #3 Chaos rampant

voir la série GREEN CLASS
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

LE LOMBARD

Genre :

Fantastique

Sortie :
ISBN : 9782803678822

Résumé de l'album Chaos rampant

Dans un monde empoisonné par un mystérieux virus végétalisant, six adolescents en classe verte se voient obligés de se protéger de cette pandémie et échapper aux factions qui chassent ces infectés telles les Human First. Malheureusement, Noah, l’un des leurs, a été frappé par le virus qui l’a transforme en être végétal. Considéré comme étant l’alpha des contaminés, il se voit la proie ainsi que sa sœur Naïa du sinistre prêcheur et sa communauté de fanatiques. C’est en tentant de se rebeller que Noah parvient à réveiller la carcasse du shoggoth géant qui l’a protégé précédemment tandis qu’un très gros parti d’infectés se dirige vers lui. Mais l’intervention d’un raid aérien mené par les troupes gouvernementales parvient à calmer les ardeurs du prêcheur. Les cinq adolescents et l’infecté Noah parviennent à se sortir indemnes grâce à l’aide du lieutenant Jane, taupe de l’armée au sein des Human First. Mais au moment de s’enfuir, Noah est littéralement démembré par l’un des infectés. Pendant que le prêcheur négocie avec l’alpha qui mène les shoggoths, Lucas, Linda, Beth, Naïa et Sato vont enterrer leur ami. C’est à ce moment qu’ils découvrent que le prêcheur répondant au nom de Lyauthey est à l’origine de cette situation chaotique avec pour objectif d’ouvrir une porte entre deux dimensions.

Par Phibes, le 07/06/2021

Notre avis sur l'album Chaos rampant

Après un deuxième épisode à la fin particulièrement stupéfiante, Lucas, Linda, Beth, Naïa, Sato et Noah reviennent dans cet univers apocalyptique que Jérôme Hamon et David Tako ont su nous introduire à grand renfort de surprises bien angoissantes.

L’aventure continue avec pour toile de fond une pandémie terrifiante avec des contaminés qui ne le sont pas moins. Ce troisième épisode permet d’avancer dans l’intrigue et même de lui faire prendre un nouveau tournant décisif, nous permettant ainsi de découvrir celui qui est à l’origine de ce bouleversement aux Etats-Unis et de percevoir ce qu’il espère. On quitte donc l’effusion pandémique pour pénétrer dans de nouvelles profondeurs obscures qui ont la spécificité de lorgner sur l’univers d’H.P Lovecraft. Le fantastique reste bien ancré et le récit se déploie dans des proportions toujours aussi nébuleuses et tentaculaires qui, à certains moments, fricotent allégrement avec la démesure.

Jérôme Hamon gère son histoire toujours aussi dense avec un réel dynamisme, bien inspiré par Nyarlathotep, le Necronomicon et leur créateur cosmique. L’action conserve sa place au sein de cette aventure qui bien sûr bénéficie d’une bonne dose de rebondissements avec des personnages comme Lyauthey qui n’en finissent pas de se dévoiler et des adolescents prêts en découdre malgré les dangers à venir.

Côté graphisme, David Tako reste maître de son univers. Ce dernier continue à rendre captivant cette aventure dans un style qui lui sied bien et qui lui permet de lui donner une réelle étoffe fantastique. Les cadrages sont toujours aussi réalisés, à l’appui d’un semi-réalisme pour le moins esthétique avec des personnages bien plaisants à suivre.

Un troisième épisode détonnant qui nous prépare à une introspection souterraine que l’on pressent bien agitée.

Par , le

Les albums de la série GREEN CLASS