GOST 111

Dessinateur :


Scénaristes :



Coloriste :


Éditions :

GLENAT

Genre :

Polar

Policier

Thriller

Sortie :
ISBN : 9782344026977

Résumé de l'album GOST 111

Goran Stankovic vient de perdre son emploi de livreur, alors qu'il se démenait pour tenter d'apporter un peu de bonheur à sa fille malade… Goran accepte, sans s'en rendre compte, un boulot bien pourri qui l'amène à être arrêté par la police. Pris entre deux options, il choisit celle qui lui permet de rentrer tous les jours chez lui, devenir indic'. Le voila au milieu des truands et de la police, prêt à jouer un jeu double ou la manipulation est monnaie courrante.

Par Aub, le 24/03/2020

Notre avis sur l'album GOST 111

Voila une bien belle surprise en ce mois de Mars 2020.

Un polar halletant qui nous tient en haleine dès les premières pages, nous dévorons les quelques 194 planches, d'une traite.
Plongés dans le monde des informateurs de la police, nous en apprenons beaucoup sur ces hommes de l'ombre qui apportent tant avec leurs infos aux enquêteurs, tout en étant protégés jsuqu'au moment ou la situation ne le permet plus…
Derrière le pseudo du co-scénariste Henri SCALA se cache un commissaire des services d'investigations, voila qui explique que ce récit très noir soit aussi réaliste. A n'en pas douter l'expérience et les situations réelles ont largement inspiré l'album co-scénarisé par Mark EACERSALL qui vient tout droit de l'audiovisuel, rajoutant ainsi du rythme et un découpage très réussi, sous le coup de crayon talentueux de Marion MOUSSE qui compte déjà de nombreux albums à son actif…

Nous avons la peur au ventre tout au long de la lecture, nous nous mettons à la palce de Goran, pris dans les tourments des dealers et des sarcasmes de la police qui en veut toujours plus, prêt a sacrifier leur indic pour gagner dans les échelons... Nous nous prenons d'affection pour ce personnage, trouvant même presque les policiers plus véreux que les truants, tout ça pour en arriver à leurs fins: faire cesser le crime. Est-ce un bien ou un mal? en tout cas, c'est aussi une manière d'enquêter qui nous est présenté très habillement.

Que faut-il penser de cette histoire ? Est ce une dénonciation des procédés de la police ? Est-ce une mise en situation des techniques d'enquête ? Est-ce une manière de faire pression sur les truands ?

Avec un dessin sec aux trait efficace, le style semi realiste se prête parfaitement au scénario, l'ensemble apportant un rythme à la narration et un dynamisme à l'histoire.

Un album très réussit, et l'on espère même déjà une nouvelle collaboration…

Par , le

Nos interviews liées

FRANKENSTEIN par Marion MOUSSE

Sceneario.com : Bonjour Marion, pourriez-vous tout d'abord vous présenter et nous parler de votre parcours dans la bande dessinée ?
Marion MOUSSE : Bonjour. J’ai commencé la bande dessinée avec "Phinéas" en 2001 chez 13étrange. J’y suis arrivé un peu par hasard et avec beaucoup de chance. On m’a ensuite proposé de faire une adaptation libre de mon choix : ce fut le capitaine "Fracasse" de Gauthier en trois tomes. Delcourt m’a proposé de même de faire une adaptation au choix mais en restant fidèle et j’ai choisi "Frankenstein". Parallèlement j’ai sorti le premier tome d’un diptyque intitulé "From Outer Space" chez 6piedssousterre…
Sceneario.com : Le deuxième tome de votre nouvelle série "Frankenstein" étant sorti le mois dernier, pourriez-vous nous dire la raison de votre choix pour illustrer le roman de Mary Shelley ?
Marion MOUSSE : D’abord parce il me semblait qu’il n’existait pas de réelle adaptation fidèle du roman original : une histoire d’avantage centrée sur le créateur que sur sa créature [...]

Lire la suite ›