GORGONZOLA #17 Numéro 17

voir la série GORGONZOLA
Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

Les Editions de la gouttière

Genre :

Magazine

Sortie :

Résumé de l'album Numéro 17

L'espace de ce numéro l'équipe de Gorgonzola revient à sa formule initiale, sans rédactionnel, uniquement concentré sur la bande dessinée pure ! Nous retrouvons donc les habitués du fanzine et retrouvons un rescapés des années 80 Imagex lui même ! Le tout accompagné par un mini livret dépliable "Une aventure du racontar: Johny Boy" par Maël Rannou !

Par Fredgri, le 24/12/2014

Notre avis sur l'album Numéro 17

Nous continuons donc notre exploration rétrospective des anciens numéros de Gorgonzola, et plus particulièrement cette fois du numéro 17 !

Alors pour le coup, pas de dossier central, pas de regard porté en particulier sur un aspect de la bande dessinée, "juste" des planches qui se succèdent, la rencontre avec la bande de Gorgonzola. Et, une nouvelle fois, le fanzine marque par son extrême hétérogénéité, cette richesse d'approche et d'univers très différents. On n'est pas forcément réceptif à tout, néanmoins c'est la grande force de ce genre de publication, ouvrir notre horizon avec des productions inhabituelles !

Personnellement, j'avoue quelques coups de cœur très sympathiques, comme "Tout apprivoiser" de J&E Leglatin, "Chiens fous" de Fantacci, "L'île des hommes chauves énervés" de Bourguignon, les indescriptibles bandes de Tony qui reste l'excellente découverte de Gorgonzola à mes yeux !!! Les planches de Simon Hureau m'ont beaucoup plu aussi, assez surprenantes mais intrigantes, de même que les bandes du "Pays des Rêves" de Olivier Texier qui nous entraînent dans un univers à la fois très étrange et glauque. "L'homme qui ne pouvait danser inventa la machine à disparaître" de Mancini perpétue l'excellente impression que ses bandes habituelles m'avaient laissé. Une très bonne surprise servie par un dessin magnifique ! Sans oublier le livret dépliable de Maël Rannou: "Une aventure du racontar: Johny Boy" qui nous propose une étrange séance de torture gratuite qui ne laisse pas indifférent !!!

Un numéro somme toute assez "classique" qui se glisse entre deux volumes plutôt impressionnants, toutefois il ne faut pas oublier ses qualités et le très bon moment de lecture qu'il nous offre !

Par , le

Les albums de la série GORGONZOLA