GORGONZOLA #18 Dossier : La revue Viper

voir la série GORGONZOLA
Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

Les Éditions L’Égouttoir

Genre :

Document

Hommage

Magazine

Sortie :

Résumé de l'album Dossier : La revue Viper

Pour ce numéro 18, en plus des diverses bandes dessinées qui agrémentent le volume, Maël Rannou revient, par le biais d'un dossier retrospéctif et d'une passionnante interview, sur le parcours de la revue Viper qui au début des années 80 d'une part aborda le sujet tabou de la dépénalisation du cannabis, mais surtout permis à toute une scène underground française de s'articuler autour d'une dynamique éditoriale...

Par Fredgri, le 11/12/2014

Notre avis sur l'album Dossier : La revue Viper

... Et c'est intéressant de voir justement un fanzine comme Gorgonzola, lui aussi représentant d'une sorte de nouvelle dynamique indépendante, revenir sur une de ces expériences éditoriales fondatrices et militantes à l'orée des années 80 !
A ce niveau là le travail de Maël Rannou démontre que ce regard en arrière reste nécessaire et primordiale (on garde en tête leur passionnant dossier sur Poirier dans le 19 ou encore sur les fanzines disparus dans le tout nouveau numéro 20). Ainsi le dossier revient sur le parcours plein de rencontres de cette revue qu'on a peut-être eu tendance à trop vite oublier. Ce texte constitue un bon accompagnement pour l'interview qui suit car on a d'une part une sorte de biographie assez exhaustive qui contextualise, qui présente l'époque, les enjeux et l'évolution de la revue, ensuite on a un témoignage de l'intérieur qui insiste sur les engagements, sur l'énergie foisonnante à la fois de son créateur, mais aussi de toute cette expérience en générale ! On regrette peut-être de n'avoir davantage de propos recueillis, histoire de brosser un portrait plus large, moins centré sur le noyau éditorial... Néanmoins, c'est une véritable découverte qui vient donner du relief à cette image d'une certaine bande dessinée française des 80's, à cette période transitoire entre l'explosion créatrice des 70's (Métal Hurlant...), l'émergence des fanzines et cette nouvelle scène qui amorçait le phénomène des petits éditeurs des 90's.
Un dossier très instructif donc qui a le mérite de montrer une nouvelle fois l'ouverture de Gorgonzola.

Pour entourer ce dossier on retrouve aussi la "troupe" habituelle des auteurs maison. Qu'il s'agisse du très inspiré et minimaliste Tony (auteur de la magnifique couverture qui plus est !), Olivier Texier, Jeneverito, Remy Cattelain, Imagex, Fabrice Erre (excellente page d'ailleurs !), Pedro Mancini, Phil, Vincent Lefebvre, Dario Fantacci, Fabcaro, Peter S. Conrad, Richard Suicide, Philippe Gerbaud, Emmanuel Moynot, Mahler...
L'ensemble est assez inégal et très hétéroclite, il y en a pour tout les goùts, même si l'ensemble dégage avant tout une certaine marginalité très assumée. Rien à voir avec des récits conventionnels et c'est tant mieux, car la lecture de ces planches nous entraîne vers des univers très personnalisés et hors norme.

En ce qui me concerne j'avoue avoir eu différents coups de cœur, avec en tête, bien sur les prestations de Tony qui m'impressionnent, à la fois par la pureté de sa démarche, complètement débarrassée de superflus et résumée à l'essentiel. Mais en parallèle j'ai bien aimé la planche de Léo au dos du volume, très synthétique et fascinante, le délire dentaire de Marko Turunen, les cinq dernières minutes d'Imagex et l'absurdité des planches "Je ne suis pas Hordak" de Mancini... !

Un excellent numéro donc, qui me fait répéter l'argument qui revient sans cesse: "Lisez Gorgonzola" qu'il est possible de commander sur le site des Éditions de L’Égouttoir !!!

Par , le

Les albums de la série GORGONZOLA