GORGONZOLA #20 Aux fanzines disparus

voir la série GORGONZOLA
Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

Les Éditions L’Égouttoir

Genre :

Hommage

Magazine

Sortie :

Résumé de l'album Aux fanzines disparus

Cette année, en plus des planches de BD qui permettent aux artistes ayant à un moment donné travaillé pour le fanzine, de revenir célébrer les 10 ans d'existence de Gorgonzola, il nous est proposé un dossier consacré aux fanzines disparus, ou tout du moins qui ouvre les portes pour revenir ensuite certainement dans d'autres numéros, tellement il reste vaste et riche de références !
Pour commencer cet hommage et agrémenter son article, Maël Rannou propose trois interviews avec Filipandré, Gerbaud et El Chico Solo...

Par Fredgri, le 14/12/2014

Notre avis sur l'album Aux fanzines disparus

On vous l'a déjà dit et on vous le répétera encore, Gorgonzola est un fanzine très intéressant à lire, dont chaque sortie annuelle est à surveiller de très près !

Pour ce nouvel opus Maël Rannou commence son hommage aux fanzines alternatifs qui ont marqué l'histoire de la BD, servant souvent de véritable terrain d'expérimentation de toute une génération d'auteurs œuvrant en toute liberté, se rencontrant, créant des réseaux, construisant de nouveaux territoires narratifs. On sent tout de même que le sujet est difficile à cerner avec seulement quelques pages de rédactionnel tant les références sont nombreuses et "limitatives". Néanmoins, en 5 pages, notre curiosité est titillée, on prend des notes, on découvre des pistes qui semblent vouloir nous emmener vers d'autres références, encore et encore. Sentiment amplifié avec les trois passionnantes interviews qui nous immergent dans une histoire alternative très intéressante, qui nous montrent bien que la bande dessinée ne se fait pas seulement dans les rayons des librairies, ni au détour des retours sur les ventes, loin de là !

Alors oui, le sujet est peut-être très ambitieux, mais dans son édito Maël Rannou fait le point sur Gorgonzola, sur cet engagement qui se construit dans la durée, sur la volonté d'inscrire cette démarche dans une sorte d'héritage des anciens. Dans ce constat rétrospectif il faut surtout voir là la reconnaissance d'une véritable qualité éditoriale. Les contributeurs passés et présents viennent produire quelques planches afin de célébrer ces 10 ans, preuve vivante de la dynamique de ces espaces créatifs qui mériteraient d'être davantage soutenus.

Le dossier prend donc un relief encore plus vibrant avec ce rassemblement très inspiré.
Et je dois bien avouer qu'encore une fois on est gâté. Beaucoup de styles, d'approches très différentes les unes des autres, avec des personnalités qui restent riches et intrigantes.
Des noms sortent du lot (et là, c'est vrai, c'est très subjectif) ! Je pense notamment aux planches de Tony, Simon Hureau, Olivier Texier (qui s'éloigne de ses histoires glauques, pour une fois), Yvang (troublantes déclinaisons graphiques à partir de faits divers !), Jean Bourguignon, Erwin Suvaal, Victor Hussenot (avec des jeux sur le langage de la BD), Pedro Mancini ou Alex Chauvel (auteur avec Charlotte Bräuer de la magnifique couverture) !
De plus, la maquette continue de se clarifier avec une présentation du sommaire bien plus claire et ordonnée. Du très bon boulot !

Ce nouveau numéro démontre, à nouveau, l'importance de lire ce fanzine qui reste à la fois rigoureux et foisonnant.
Une lecture qu'on vous recommande vivement pour cette fin d'année déjà riche en excellentes sorties !

Par , le

Les albums de la série GORGONZOLA