GOLGOTHA #1 L'arène des Maudits - Edition noir et blanc

voir la série GOLGOTHA
Dessinateur :


Scénaristes :



Éditions :

SOLEIL

Genre :

Aventure

Historique

Sortie :
ISBN : 9782302091085

Résumé de l'album L'arène des Maudits - Edition noir et blanc

Pompei, 64 après J-C. Lucius est gladiateur, le meilleur d'entre eux ! Julius, un riche propriétaire terrien qui rêve d'être le tribun de la plèbe, s'est entiché de ce combattant.  Julius demande alors à Lucius de le soutenir dans sa candidature, en échange il pourra épouser sa fille. En attendant, Lucius a encore un combat à faire, mais l'affrontement ne se passe pas comme prévu. Il perd son bras, et sa dignité…

Par Berthold, le 31/01/2021

Notre avis sur l'album L'arène des Maudits - Edition noir et blanc

Après La Bombe, on retrouve avec plaisir le duo Alcante & Bollée sur cette nouvelle série.

Les deux scénaristes nous entrainent en 63 après J-C, à l'époque de la grandeur de Rome. Le récit débute à Pompeï, où nous rencontrons Lucius, la star des gladiateurs, le meilleur dans sa catégorie, qui reste invaincu. Il veut terminer sa carrière sur un dernier combat, ce que n'accepte pas Claudius Scipio Caper, qui a bâti cette école de gladiateurs la plus réputée de l'empire. Il prévoit justement une grosse surprise pour cette ultime affrontement. En parallèle, Lucius passe un accord avec Julius, qui veut la place de tribun de la Plèbe et qui lui offre, en echange, sa fille Julia comme épouse. Et comme vous pouvez l'imaginer, tout va aller de mal en pis pour Lucius.
C'est donc un récit de vengeance, de redemption, mais aussi qui reserve d'autres surprises pour la suite, que nous découvrons dans ces pages.
Alcante et Bollée nous offrent un récit fort, dans sa narration et sa construction. Ils nous présentent des personnages forts, souvent antipathiques, parfois sympathiques et bien plus humains que ces romains de la haute société.
Nous suivons le destin de Lucius, le gladiateur adulé, tombé dans l'oubli et la déchéance, mais qui tente de se relever.
Mais, Lucius n'est pas le seul protagoniste de ce tome 1, il y a aussi cet homme mystérieux qui a survecu à un naufrage pour être ensuite recueilli par des légionnaires. Les soldats ont remarqué les blessures sur ces poignets et sur ses pieds, dues à la cruxifiction. Il révèle que c'est la première fois, après ce supplice, qu'il est revenu à la vie. Le mystère autour de cet homme reste intense pour le moment.

Au dessin, Alcante et Bollée se sont associés au talentueux Enrique Breccia. Cette édition noir et blanc permet justement de se rendre compte de son talent et de sa maitrise. C'est superbe, des décors sont très bien mis en valeur par ce noir et blanc. Notons cette magnifique utilisation entre la lumière et l'ombre.
 On a droit à des scènes d'ambiance assez incroyable, comme cette scène sous la pluie, entre autres.

Découvrez sans hésiter cette très belle édition limitée, le premier tome d'une étonnante série qui, je pense, n'a pas fini de nous épater.

 

Par , le

Les albums de la série GOLGOTHA

Nos interviews liées

Bollée et Alcante, deux scénaristes dans l'univers de XIII

Sceneario.com : Bonjour, merci de nous accorder cette interview à l’occasion de la 5è édition du Comic Con où pour la première fois une bande dessinée franco-belge est mise à l'honneur.
Sceneario.com : Comment avez-vous été castés pour la série dérivée XIII Mystery ?

Alcante : Moi ça remonte à fin 2006, j’avais fait la connaissance de Jean Van Hamme suite à la parution de mon premier livre. En fait l’attachée de presse de Dupuis savait que j’étais un grand fan et elle s’était arrangée pour qu’on puisse aller manger ensemble un midi pendant une journée presse. Donc nous avons fait connaissance, le courant est bien passé. Lui à l’époque avait annoncé qu’il allait arrêter Thorgal et j’étais intéressé par reprendre éventuellement cette série et c’était très ambitieux de ma part parce que…
Bollée : (en riant) : Oui, tu t’es dit « oh bah oui, carrément, allons-y ! » [...]

Lire la suite ›

Didier Alcante et Fracis Valles pour le tome 3 de RANI aux Editions du Lombard

Interviews de Didier Alcante et Francis Valles pour le tome 3 de RANI aux Editions du Lombard. (Interview de l'Editeur)
[...]

Lire la suite ›

Didier Alcante Pour Re-Mind chez Dargaud

SCENEARIO.COM : Bonjour Monsieur Alcante. Nous vous retrouvons sur une nouvelle série chez Dargaud : Re-Mind ; comment est né ce projet ?
Didier Alcante:Honnêtement, je ne m’en souviens plus trop. Je me rappelle juste que quand j’ai trouvé cette idée de technologie - permettant d’enregistrer ce fameux film de sa vie qu’on voit défiler devant nos yeux juste avant de mourir -, je me suis dit que je tenais quelque chose d’intéressant avec ça. J’ai ensuite développé une histoire partant de là, et elle a immédiatement attiré l’attention de Yves Schlirff, le directeur éditorial de Dargaud. Et voilà. SCENEARIO.COM :Re Mind est un thriller d’anticipation ? Qu’elles ont été vos influences ?
Didier Alcante:C’est effectivement un thriller à la « 24 heures chrono », mais avec un petit piment qui est apporté par une technologie fictive [...]

Lire la suite ›

Didier Alcante

Interview pour sceneario.com 14/03/2006


Sceneario.com: Didier Alcante, voilà que les deux derniers tomes de ta série Pandora Box viennent de sortir, quelles sensations ressens tu aujourd’hui que tu es arrivé au bout du travail ?
Didier Alcante:
Il y a plusieurs sentiments qui s’emmêlent. Tout d’abord, sans fausse modestie, quand même une certaine fierté d’avoir réalisé ces 8 albums. Je crois qu’il s’agit d’un beau début J. Mais je suis également un peu triste de devoir tourner cette page, car j’ai pris beaucoup de plaisir à travailler avec toute l’équipe de Pandora Box : dessinateurs, coloristes, sans oublier l’équipe de Dupuis, avec qui j’ai eu de très bons contacts. Et puis il y avait une certaine effervescence puisqu’on a sorti ces 8 albums en à peine un peu plus d’un an. Maintenant, ça va redevenir plus calme… Mais pas trop j’espère ;-)


Sceneario [...]

Lire la suite ›

Didier ALCANTE, Pandora Box la suite...

Sceneario.com: Didier, nous vous retrouvons avec les tomes 3 et 4 de Pandora Box... La sortie de 2 nouveaux tomes vous a-t- elle procurée les même sensations que pour les 2 premiers?
Didier Alcante: Globalement oui. Disons que j’étais un peu moins impatient que la première fois, mais peut-être un peu plus nerveux, car comme la critique a quand même été très positive (globalement) pour les deux premiers tomes, j’avais un peu peur que les gens soient déçus par les tomes 3 et 4. Heureusement, ce n’est apparemment pas le cas ;-)

Sceneario.com: Avec un peu de recul, êtes vous satisfait du travail réalisé?
Didier Alcante: Oui, globalement je suis très satisfait. Comme je suis plutôt perfectionniste, il y a certaines choses que j’essayerais peut-être d’améliorer si je devais recommencer, mais globalement je suis très content.

Sceneario.com: Le public a-t-il bien suivi cette série? L’accueil a-t-il été bon?
Didier Alcante: Je n’ai pas encore des chiffres de vente, mais Dupuis a déjà réimprimé les deux premiers tomes et a quasi doublé les tirages pour les tomes 3 et 4, c’est un excellent signe [...]

Lire la suite ›