Go West Young Man

Résumé de l'album Go West Young Man

Nouveau-Mexique.1938.
Mister Clarkston arrive au ranch des Sanchez. Le jeune homme va vendre cet endroit et ses chevaux. Clarkston repère la montre de Sanchez. Une belle montre en or. Il est intéressé pour l'acheter. Il se demande même si elle n'est pas une histoire...Une longue histoire...

 

Par Berthold, le 15/11/2021

Notre avis sur l'album Go West Young Man

Go West Young Man est la nouvelle bande dessinée imaginée et écrite par Tiburce Oger.

Les amateurs de western savent que l'auteur de Gorn est un grand connaisseur du far-west. Il nous l'a montré avec La Piste des Ombres, Buffalo Runner et Ghost Kid.
Et cette fois-ci, il va nous conter, à sa façon, la conquête de l'Ouest, à travers l'histoire d'une montre.

Le récit débute en 1938, où nous voyons la montre pour la première fois, puis, nous nous retrouvons en 1763, où la montre apparaît pour la première fois dans les mains du major Trenton, qui mène ses hommes dans une expédition contre les hommes de Pontiac. Et ainsi de suite, nous suivrons, à divers moments clés de l'histoire des USA, comment cette montre va changer de propriétaires.

Oger va réussir son pari de nous tenir en haleine avec ce récit dont, finalement, le personnage principal est cette fameuse montre. Et tout se tient dans la chronologie et dans la façon de conter cette histoire. Nous retrouvons ainsi divers membres d'une famille à travers les années.
Les différentes petites histoires sont tout autant passionnantes les unes que les autres. 
Oger a su mettre en avant son amour de cette période de l'histoire américaine et du western. 

Et cette fois-ci, il ne va pas dessiner cette oeuvre. Il va faire appel à "quelques" dessinateurs de renom comme, entre autres, Boucq (Bouncer), Michel Blanc-Dumont (Jonathan Cartland), Michel Rouge (Comanche), Hugues Labiano (l'Etoile du Desert), Patrick Prugne (Tomahawk), Meynet (Sauvage), Meyer (Undertaker), Taduc (Chinaman), Rossi (Jim Cutlass), Bertail, Cuzor, Blasco-Martinez, Gastine et Toulhoat, sans oublier Marini, qui signe cette superbe couverture.
Chaque artistes apportant son talent et son savoir-faire sur ces histoires faites sur mesure pour eux.
L'amateur est comblé devant un tel travail.  Les artistes parviennent à nous en mettre plein la vue avec ces planches. C'est tout simplement du grand art.

Go West Young Man est une bande dessinée, une oeuvre collective, que je vous recommande fortement. Un voyage dans cette conquête de l'Ouest aussi incroyable qu'un film de John Ford, Henry Hathaway et Georges Marshall.

 

Par , le

Nos interviews liées

Un rendez vous avec Hugues Labiano

Un entretien avec Hugues Labiano


Interviewer : Berthold
Image & Son Mat & Raph
Montage: Olivier [...]

Lire la suite ›

Vincent Brugeas et Ronan Toulhoat : Le Roy des Ribauds

Un entretien avec Vincent Brugeas et Ronan Toulhoat  à l'occasion de la sortie du tome 2 du Roy des Ribauds aux éditions Akileos


Interviewer : Olivier
Images et Son : Olivier
Montage: Olivier [...]

Lire la suite ›

Buffalo Runner au festival d'Angoulème

Rencontre avec Tiburce Oger, scénariste et dessinateur du superbe western Buffalo Runner

Interviewer : Berthold
Images et Son : Mathieu
Montage: Aubert [...]

Lire la suite ›

Ralph MEYER pour UNDERTAKER tome 1 Le Mangeur d'or

Rencontre avec Ralph MEYER pour UNDERTAKER


Interviewer : Berthold
Images et Son : Mat
Montage: Aubert [...]

Lire la suite ›

Rencontre avec Paul Gastine

Rencontre avec Paul Gastine


Interviewer : Olivier
Images et Son : Olivier
Montage: Olivier [...]

Lire la suite ›

Rencontre avec François Boucq pour XIII mystery

Sceneario.com : Pourquoi le choix du Colonel Amos ?
François Boucq : Le scénario était bien, le personnage intéressant graphiquement et au niveau du contenu, psychologiquement. Il est complexe et manipulateur. Il est bourré d’ambigüités, il a une apparence très froide, c’est quelqu’un qui a eu une vie émotionnelle chaotique.
Il a une profondeur et une ambigüité sur différents plans. C’est un homme qui cherche à ourdir des complots et qui est lui-même perturbé par le complot de la vie.  
Sceneario.com : A-t-il été difficile pour vous de vous approprier le personnage ?
François Boucq : Non, c’est comme faire une histoire avec un acteur, il a sa physionomie, on prend le personnage avec ses codes vestimentaires, sa morphologie, sa psychologie, on le fait jouer [...]

Lire la suite ›

Rencontre avec Cuzor et Berthet pour XIII mystery

Sceneario.com :
Comment avez-vous été castés pour la série XIII Mystery ?
Berthet : J’ai reçu un coup de téléphone de l’éditeur qui avait le scénario d’Eric Corbeyran sur son bureau et il m’a dit qu’il avait un personnage féminin pour moi. Comme j’ai fait une série qui s’appelle Pin up il y avait une possibilité de cohésion, et voilà, c’est ainsi que cela s’est fait. J’ai lu le scénario que j’ai tout de suite adoré, je me suis senti très très vite capable de dessiner ça, je voyais bien ce qu’Eric avait en tête. Globalement pour XIII Mystery c’est ainsi que cela se passe, c’est d’abord une aventure scénaristique coachée par Jean Van Hamme et puis après, une fois que le scénario est validé, ils vont à la recherche de dessinateurs [...]

Lire la suite ›

Ralph Meyer s'attaque à une saga viking : Asgard

Sceneario.com : Bonjour Ralph. Ton actualité prochaine est la sortie d’asgard une nouvelle série prévue en deux tomes avec Xavier Dorison au scénario. Avant d’aborder ce titre, peux tu te présenter pour nos internautes ? Quel a été ton parcours ?
Ralph Meyer : Bonjour. Mon parcours est somme toute classique. J’ai commencé à dessiner enfant et depuis je ne me suis plus arrêté. Avec l’appui de ma mère, j’ai pu m’orienter vers une filière artistique.Après un Bac philo et arts plastiques et un passage dans une école de pub, j’ai intégré les cours de bande dessinée et illustration de l’institut St Luc à Liège. Par la suite, après un peu de galère, j’ai rencontré Philippe Tome. C’est après avoir vu deux pages d’une histoire policière, polar dans mes cartons qu’il m’a proposé Berceuse assassine [...]

Lire la suite ›

Block 109 de Ronan TOULHOAT (Dessinateur) et de Vincent BRUGEAS (Scénariste)

Interview de Ronan TOULHOAT (Dessinateur) et de Vincent BRUGEAS (Scénariste) pour Block 109, chez Akiléos durant le festival d'Angoulème 2010. [...]

Lire la suite ›

Interview vidéo d' Enrico MARINI à la galerie du 9° Art

Interview vidéo d' Enrico MARINI à la galerie du 9° Art, réalisée en Octobre 2009.
Interview réalisée par FEF pour Sceneario.com. [...]

Lire la suite ›

Questions à Olivier Taduc et Nicolas Barral pour Mon pépé est un fantôme

Sceneario.com : Bonjour Nicolas, Bonjour Olivier. Même pas un an après la sortie du premier tome de Mon pépé est un fantôme vous voici de retour avec cette seconde saison. Mais avant toute chose, pouvez-vous vous présenter ? Quel a été votre parcours ? Quelles ont été vos influences ?
Nicolas Barral : Après un BAC littéraire, j’ai passé un an à l’atelier BD des Beaux-Arts d’Angoulême où j’ai croisé Christophe Gibelin qui, quelques années plus tard, devait signer le scénario des Ailes de Plomb. A partir de 1991, j’ai fait mes premières armes dans la presse jeunesse et à Fluide Glacial jusqu’en 1996 où j’ai publié mon premier album chez Delcourt. Parmi les gens qui m’ont donné envie de faire ce drôle de métier, je place en tête de liste Goscinny, Uderzo et Morris, sans oublier Hergé, qui correspondent à mes lectures d’enfance et ont influencé la partie humoristique de mon travail [...]

Lire la suite ›

Rencontre avec Steve Cuzor et Philippe Thirault pour O BOYS

Sceneario.com : Bonjour Philippe et Steve, vous commencez à vous forger une certaine réputation au sein du monde du 9ème art. Pouvez-vous nous conter vos ascensions respectives en ce milieu bien fourmillant ?
Philippe Thirault : J’ai eu la chance de commencer aux Humanos, il y a 10 ans tout juste, à une époque où les éditeurs Sébastien Gnaëdig (aujourd’hui Futuropolis) et Philippe Hauri (aujourd’hui Glénat) y travaillaient. Ils ont tous les deux "couvé" ma première série : Miss. Cette série a eu un beau succès critique mais surtout a été repérée chez les auteurs. Mes dernières collaborations avec des dessinateurs de la qualité de Steve Cuzor, Lionel Marty ou Bruno Duhamel ont pu avoir lieu parce que ces dessinateurs avaient apprécié Miss lors de sa parution. Cette série m’a donc apporté énormément et a été un précieux sésame [...]

Lire la suite ›

Interview Bertail & Smolderen

Sceneario : C'est votre deuxième collaboration. Avez-vous utilisé les mêmes méthodes de travail ?
Bertail :
Non, je ne pense pas qu'on puisse dire ça. A la première collaboration (l'enfer des pelgram, Delcourt) le scénario était déjà écrit et les éléments déjà mis en place. On a un peu essuyé tous les plâtres avec cette première série.

Sceneario : Et cette fois, vous avez travaillé plus en amont avec le scénariste ?
Smolderen :
Je l'ai écrit en flux tendu en dialoguant constamment avec Dominique, et en tenant compte de ses remarques et de ses envies. C'est un travail de collaboration vraiment très très proche. On passe beaucoup de temps à discuter de chaque scène. Dominique a des tas d'idées que j'essaye d'intégrer.

Sceneario : Avant cette interview, j'ai pu voir les originaux qui étaient exposés à la galerie Arludik [...]

Lire la suite ›

Interview d'Eric Herenguel & Pierre Loyvet

Sceneario : Bonjour Eric et Pierre, comment vous êtes-vous rencontrés et venus à faire ce Krän Univers ?
Eric :
Il faut remonter jusqu'à l'époque de Rouen !

Pierre : Ah oui ! C'est vrai. La première fois que l'on s'est rencontré c'était en 1992, j'avais 12/13 ans et j'étais dans un festival de bande dessinée où Eric dédicaçait son premier album carnivore et il m'avait fait une dédicace. Dans ce festival, il y avait un livre d'or où les visiteurs pouvaient faire des dessins et au moment où j'en faisais un, Eric était à côté de moi et il m'a dit que j'avais un bon coup de patte.

Eric : Il avait un bon coup de crayon pour un gamin de 12 ans qui fait un dessin à main levé et au feutre, c'était vraiment bien. Une espèce de gros barbare, je me souviens très bien [...]

Lire la suite ›

Rencontre avec Enrico Marini

Sceneario : Comment êtes-vous venu à la bande dessinée ?
Marini :
J'habite dans la Suisse alémanique et la bande dessinée ne fait pas partie de la culture. J'ai eu beaucoup de chance d'avoir une famille italienne et d'avoir passé beaucoup de mes vacances en Italie. J'aimais les bandes dessinées et ma grand-mère m'en achetait. Je lisais des fumetti (petits recueils en noir et blanc italiens). J'achetais aussi des Superman et des Batman dans les kiosques.

Je n'ai découvert la bande dessinée franco-belge qu'à l'âge de 12/13 ans, à part Astérix et Tintin que je connaissais depuis longtemps et qui faisaient partie de mes préférés, bien avant les comics. C'étaient des classiques on les trouvait même en Allemagne.

Je dessinais aussi de mon côté parce que j'aimais les dessins animés japonais. Je les suivais, un peu, par le club Dorothée qui était aussi diffusé en Suisse et j'essayais de recopier ce que je voyais [...]

Lire la suite ›

Dominique Bertail dessinateur de Shandy chez Delcourt

Sceneario.com: Peux tu te présenter un peu.
Dominique Bertail: Voilà une dizaine d’années que je fais de la Bande Dessinée, j’ai fait une série avec Thierry (NDR:Thierry Smolderen) qui s’apelle l’Enfer des Pelgram chez Delcourt, puis un livre en solo chez Alain Molet, “l’Homme nuit”,  et “L’Homme tableau”, et mon actu c’est la sortie du tome 2 de Shandy chez Delcourt. Je travaille aussi régulièrement pour Fluide Glacial.

Sceneario.com: Comment c’est passé la rencontre avec Matz?
Dominique Bertail: Matz avait proposé le scénario à Casterman, mais ça n’a pas énormément suivit, il l’a donc proposé à Guy Delcourt et, lui m’a mis en contact avec Matz car il savait que c’était un thème qui me plaisait et que je travaillait sur un scénario du genre sans arriver à m’en sortir [...]

Lire la suite ›