ATTENTION : CONTENU RESERVE
A UN PUBLIC AVERTI

Les images et textes à caractère érotique, pornographique ou violent contenus dans cette page peuvent choquer certaines sensibilités.
En affichant cette page, vous déclarez prendre vos responsabilités vis-a-vis de ce contenu.

Afficher Sortir

GIOVANNISSIMA #3 Volume 3

voir la série GIOVANNISSIMA
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

Dynamite

Genre :

Erotique

Pornographie

Vie Quotidienne

Sortie :
ISBN : 9782362341304

Résumé de l'album Volume 3

11 récits mettant en scène une magnifique brune sous les traits de l'artiste elle même ! 11 récits qui jouent avec tout les fantasmes du genre, les deux filles qui se battent pour un bel inconnu, une femme au foyer qui fantasme sur un acteur de film porno, un cousin qui regarde avec envie sa cousine sexy... Le tout accompagné par deux entretiens de Giovanna Casotto, datant de 2000 et 2011 !

Par Fredgri, le 05/09/2015

Notre avis sur l'album Volume 3

On peut ne pas être véritablement fan de cet univers assez froid, néanmoins Giovanna Casotto maîtrise à la fois son sujet et son talent d'illustratrice. C'est globalement très beau, les héroïnes sont craquantes, même si, évidemment, elles se rassemblent un peu toutes, même les personnages secondaires... Elles sont toutes moulées sur le même modèle. Toutefois, il faut bien avouer que l'on passe allègrement sur ce petit tique graphique pour se laisser conquérir par ces récits fantasmagoriques !

Et le but affiché de cet album n'est franchement pas de se compliquer la vie avec des intrigues extrêmement complexes ou des revendications graphiques. Tout n'est que prétexte pour avant tout mettre en scène de belles inconnues qui se déshabillent, font l'amour, se plaisent à craquer pour un quidam qui vient leur donner du plaisir...
La femme Giovannissima est libérée, en phase avec son physique et sa sexualité débordante. Elle plait, elle le sait, elle joue avec ses attraits, et même si parfois se glisse un peu de tension (comme les récits avec la femme de chambre tueuse) il y a une légère dose d'humour, de légèreté qui permet de passer un très bon moment de lecture.

Car, bien qu'il s'agisse de petits récits publiés dans Selen en Italie, qu'ils sont franchement tournés vers l'érotisme/soft porno le charme qui se dégage de ces planches dépasse largement le cadre sulfureux des mises en scène !
Cela reste donc de la BD adulte, mais j'aime assez cette façon de jouer avec les codes du genre, de les détourner légèrement tout en restant fidèle !

Pour amateurs avertis !

Par , le

Les albums de la série GIOVANNISSIMA