GIGANT #1 Volume 1

voir la série GIGANT
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

KI-OON

Genre :

Manga

Public Averti

Science Fiction

Seinen

Sortie :
ISBN : 9791032704400

Résumé de l'album Volume 1

Rei a 16 ans et son actrice préférée se surnomme Papico, une magnifique jeune femme au physique très avenant qui travaille dans le cinéma porno et qui vient de récemment emménager dans le même quartier que lui ! Il la croise un soir, alors qu'il arrache des affiches infamantes qui se moquent de la jeune fille, et très vite ils se prennent d'amitié, le jeune homme voyant là l'occasion de se rapprocher de son idole et elle d'avoir un ami sincère et semble-t il désintéressé. Cependant, le destin va s'accélérer pour l'actrice quand elle croise la route d'un étrange inconnu qui lui implante un objet qui va dorénavant lui permettre de grandir à volonté… !

Par Fredgri, le 15/09/2019

Notre avis sur l'album Volume 1

Après Gantz et Last Hero Inuyashiki, Hiroya Oku revient cette fois avec une nouvelle héroïne qui marque très vite les esprits, c'est le moins qu'on puisse dire !
Car il faut bien dire que Papico, de son vrai nom Chiho Johansson, est dotée d'une poitrine particulièrement imposante, qu'elle est actrice de films pour adulte et qu'elle a un caractère très attachant, aux antipodes des archétypes du genre ! On comprend tout à fait que le jeune Rei soit d'une part un fan, mais qu'en plus il ai envie d'entretenir une relation amicale plus durable…

Alors qu'au vue du résumé on puisse s'attendre à un dérapage progressif vers une histoire disons plus démonstrative, on découvre petit à petit que le scénario est nettement plus fin et que l'aspect "adulte" n'est pas au centre du propos. Même si Oku force l'ambivalence. Après tout, la jeune femme exerce un métier assez explicite, qui explique sa désinvolture et un petit côté extravertie, et le concept de l’agrandissement amplifie ses attraits physiques, nous entraînant de quelques scènes assez spectaculaires et des poses troublantes !
Mais on sent bien que l'artiste veut surtout aller jusqu'au bout de son idée, rester dans un registre SF qui se glisse dans le quotidien d'individus faussement "lambda". Je pense même qu'il s'est amusé à pimenter son idée en l'appliquant à une splendide jeune femme aux gros seins, histoire de la transcender, d'en faire un fantasme démesuré qui rempli les pages, presque déshumanisé, pourrait-on dire ! Car lorsque Chiho devient grande, ses vêtements se déchirent et on plonge presque littéralement dans la contemplation de ce corps.
D’où une utilisation très intéressante de cette idée. Le problème que traverse Chiho l'ennuie, même si elle peut le contrôler, mais il ne provoque pas vraiment l'empathie de ceux qui en sont les témoins, bien au contraire. Et c'est de ce point de vue là aussi, que la présence d'un personnage aussi posé que Rei est importante, car au milieu des autres, il voit surtout une jeune femme qui ne sait pas comment gérer ce qui lui arrive, qui s'interroge, qui souhaiterait qu'on dépasse vraiment son physique…

Rei reste toutefois un personnage un brin plus complexe qu'il n'y parait. Bien qu'il réalise une sorte de rêve éveillé, il a des principes et ne veut pas blesser Chiho. Il est attiré par elle et tout contact avec elle est en quelque sorte presque "jouissif", toutefois il reste dans une retenue constante qui nous permet de régulièrement rester en retrait et de ne pas seulement voir que le côté voyeur du processus…

Oku inscrit donc son récit dans une vraie ambiance SF, même si ça n'apparait pas forcément tout de suite, qu'il faut quand même s'accrocher ! On sent qu'à l'exemple de Last Hero, il n'a pas envie de passer trop de temps sur les raisons, qu'il veut plutôt se concentrer sur les conséquences, sur l'impact de cette idée, ce qu'elle impose comme mutation dans le quotidien de ceux qui vont être plus ou moins concernés. Et je trouve que néanmoins, c'est assez subtil dans le déroulé, malgré certains aspects plus "extrapolés" ! On suit l'histoire qui se déroule assez logiquement. En contre partie, l'auteur glisse une seconde intrigue dans la dernière partie, sur ce site mystérieux qui réalise les souhaits de ceux qui votent en ligne. Ça sort un peu de nulle part et je me demande comment les choses vont se croiser ensuite…

En attendant, une nouvelle série pleine de charme, qui intrigue…
Vivement novembre pour la suite !

Par , le

Les albums de la série GIGANT