GHOST MONEY #2 Les yeux de Chamza

voir la série GHOST MONEY
Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

DARGAUD

Genre :

Drame

Espionnage

Thriller

Sortie :
ISBN : 9782205062106

Résumé de l'album Les yeux de Chamza

Chamza est tenue au secret depuis deux semaines, dans un hôpital de Shanghai, après l’accident causé volontairement par les services secrets américains. La jeune femme n’a aucune idée de ce qui se trame. Elle pense qu’elle est victime des ratées de la bureaucratie et que cela explique que personne n’ait prévenu ses proches. Voyant que rien ne bouge, elle tente de s’évader. Elle ne se doute pas que, dorénavant, les Américains suivent ses moindres gestes grâce à la greffe qu’ils ont effectuée dans les yeux de Chamza.

Pendant ce temps, l’Emir des Lumières sent que l’étau se resserre autour de lui et que sa vie est plus en danger que jamais.

Par Legoffe, le 16/02/2010

Notre avis sur l'album Les yeux de Chamza

Le premier tome avait fait plus que de nous mettre l’eau à la bouche. Il faut dire que l’idée d’un “trésor d’Al-Qaïda” suite aux attentats du 11 septembre a de quoi attiser la curiosité du lecteur... et celle des services secrets dans le livre. La surprise est d’autant plus appréciable que Smolderen a très bien développé son récit. Il est complexe et met en scène de nombreux intervenants. L’action est suivi principalement à travers le regard de deux femmes, Chamza et Lindsey. Mais l’auteur nous fait également vivre l’aventure aux côtés des Américains et du fameux Emir. Cela donne des changements de rythme réguliers et appréciables. La douceur et la féminité des héroïnes vient contrecarrer la brutalité des hommes. L’amour et la violence se côtoient au fil des pages dans ce deuxième tome. La sombre mission US entraîne les acteurs dans une spirale de mort et de danger.

L’une des forces du livre est aussi de quitter l’ordre des choses très manichéen auquel nous sommes habitués. L’Emir ne donne pas l’image d’un terroriste et passe pour la victime d’un système où tout est avant tout question d’incompréhension. Un choc des cultures qui explique sans doute en partie les drames auxquels nous assistons, hélas, quotidiennement sur nos écrans de télévision.

Il faut avoir en tête que la plupart des violences présentées ici sont l’oeuvre des agents américains. Le but n’est certainement pas de montrer du doigt les Etats-Unis, mais plutôt de rappeler que la terreur n’a pas de camp et que la mort est un outil usité par toutes les armées, officielles ou de l’ombre.

Au delà de tout ça, Smolderen distille encore des interrogations. La vérité sur la fortune de Chamza n’est toujours pas connue, pas plus que la place réelle de l’Emir dans les manigances islamiques et les actions terroristes auxquelles nous assistons. Bref, c’est de l’excellent thriller que nous offre Dargaud. Une bande dessinée d’autant plus efficace qu’elle bénéficie des très beaux dessins de Bertail qui mise sur le réalisme pour nous plonger dans ce drame. Une série vivement conseillée !

Par , le

Les albums de la série GHOST MONEY

Nos interviews liées

Ghost Money : une vision prémonitoire de la géopolitique actuelle

Sceneario.com : Dans votre série Ghost Money, dès le premier tome paru en 2008, vous évoquez des thématiques qui se sont brutalement matérialisées dans notre actualité : attentats djihadistes, cyber-surveillance, Islam des Lumières... D'où vous est venue cette vision prémonitoire ?
Thierry Smolderen : Ghost Money est une bande dessinée d'Anticipation. Elle est construite à partir des forces en présence : les djihadistes, les dictatures et les Etats-Unis. Elle veut montrer que nul bord n'est le bon, que nul ne détient la vérité et n'a raison.
Elle est nourrie des événements des années 2000, de la politique du pire qui a surgi au grand jour au lendemain du 11 septembre 2001. A cette époque, j'avais un regard très critique sur ce qui se mettait en place : la politique du mensonge de Bush, la surveillance électronique, etc [...]

Lire la suite ›

Interview Bertail & Smolderen

Sceneario : C'est votre deuxième collaboration. Avez-vous utilisé les mêmes méthodes de travail ?
Bertail :
Non, je ne pense pas qu'on puisse dire ça. A la première collaboration (l'enfer des pelgram, Delcourt) le scénario était déjà écrit et les éléments déjà mis en place. On a un peu essuyé tous les plâtres avec cette première série.

Sceneario : Et cette fois, vous avez travaillé plus en amont avec le scénariste ?
Smolderen :
Je l'ai écrit en flux tendu en dialoguant constamment avec Dominique, et en tenant compte de ses remarques et de ses envies. C'est un travail de collaboration vraiment très très proche. On passe beaucoup de temps à discuter de chaque scène. Dominique a des tas d'idées que j'essaye d'intégrer.

Sceneario : Avant cette interview, j'ai pu voir les originaux qui étaient exposés à la galerie Arludik [...]

Lire la suite ›

Dominique Bertail dessinateur de Shandy chez Delcourt

Sceneario.com: Peux tu te présenter un peu.
Dominique Bertail: Voilà une dizaine d’années que je fais de la Bande Dessinée, j’ai fait une série avec Thierry (NDR:Thierry Smolderen) qui s’apelle l’Enfer des Pelgram chez Delcourt, puis un livre en solo chez Alain Molet, “l’Homme nuit”,  et “L’Homme tableau”, et mon actu c’est la sortie du tome 2 de Shandy chez Delcourt. Je travaille aussi régulièrement pour Fluide Glacial.

Sceneario.com: Comment c’est passé la rencontre avec Matz?
Dominique Bertail: Matz avait proposé le scénario à Casterman, mais ça n’a pas énormément suivit, il l’a donc proposé à Guy Delcourt et, lui m’a mis en contact avec Matz car il savait que c’était un thème qui me plaisait et que je travaillait sur un scénario du genre sans arriver à m’en sortir [...]

Lire la suite ›