Géronimo

Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

RUE DE SEVRES

Genre :

Biographie

Drame

Historique

Western

Sortie :
ISBN : 9782369813866

Résumé de l'album Géronimo

1850, Le Nord du Mexique. Un massacre a encore eu lieu sur les terres apaches. Des soldats mexicains se sont attaqués à un campement et ont fait de nombreuses victimes. Parmi celle-ci, la femme, les trois enfants et la mère de l' homme médecine qui est connu pour sa science et ses prémonitions ? Son nom est Goyahkla, ce qui signifie «celui qui bâille». Ce dernier veut se venger, il réunit différentes tribus apaches. Cochise, Juh, Mangas Coloradas de grands chefs le suivent dans ce combat. C'est dans la bataille contre l'armée mexicaine, que Goyahkla prend un nouveau nom. Il sera désormais Géronimo !

Par Berthold, le 28/03/2017

Notre avis sur l'album Géronimo

Après Balles Perdues et Corps et Ames, Jef et Matz se retrouvent cette fois pour nous raconter l'histoire de Geronimo. D'ailleurs, ce personnage historique inspira un film à Walter Hill, co-scénariste aussi des deux titres cités auparavant.

Avec Geronimo, Matz s'attache surtout à un pan de sa vie, celle qui couvre la période 1850 à 1886. C'est là que la legende de Geronimo va naitre.
L'auteur aurait pu nous en montrer plus, mais nous risquions de nous retrouver avec un énorme pavé, tant l'histoire du chef apache est grande.
Le scénariste s'attache à quelques point importants de l'histoire. Il nous montre comment ce shaman qui se nommait alors Goyahkla devient le terrible chef de guerre Geronimo, en vengeant sa famille décimée par les mexicains. Une vengeance  terrible d'ailleurs. Nous découvrons aussi comment les hommes blancs spoilent les apaches de leurs territoires et de leur dignité.
Matz nous montre tout cela intelligement. Il ne fait pas non plus de Geronimo un héros propre. Certes, l'homme a du charisme, mais il fait régner la terreur entre la frontière mexicaine et américaine. Il fait courir les armées des deux pays. Il n'hésite pas à tuer femmmes et enfants blancs aussi. Le récit est puissant. Le livre se lit d'une traite.

Quand à Jef, son dessin reste toujours aussi efficace, meme si on ne s'attendait pas à voir son style sur un western. Les couleurs sont superbes. Le rythme est là.
L'artiste nous donne quelques beaux moments anthologiques qui marquent les esprits avec quelques scenes fortes et violentes. Le personnage de Geronimo est très bien representé. Ses apaches sont majestueux et superbes, sans que le dessinateur n'en fasse de trop.

Le Geronimo de Matz et Jef est un très bon roman graphique, un album qui met en valeur l'histoire de tous les amérindiens qui ont vécu cette période.
Un récit historique et humain qu'il faut lire. Le sujet restant toujours, quelque part, d'actualité.

 

Par , le

Nos interviews liées

Un entretien avec Thomas Kotlarek et Jef

Entretien avec Thomas Kotlarek et Jef pour FLASH (Editions Des Ronds Dans l'O) durant le Festival QUAI DES BULLES de Saint Malo. (2013). Interviewer : Olivier
Images et Son : Mat
Montage: Olivier [...]

Lire la suite ›

Matz et Jacamon pour le 11° tome de la série

Entretien avec MATZ et Luc JACAMON pour le tome 11 du TUEUR (Editions casterman) durant le 40° Festival International de la BANDE DESSINEE d'Angoulême. (2013). Interviewer: Aubert
Images et son et montage: Mat et Olivier
Montage: Aubert [...]

Lire la suite ›

Interview de Luc Jacamon et Matz auteurs du Tueur et de Cyclopes chez Casterman.

Jacamon Matz
envoyé par SCENEARIO [...]

Lire la suite ›

Matz scénariste d'un Tueur...

Sceneario.com: Bonjour, pourrais tu te présenter en quelques mots ? Comment as tu rencontré Jacamon?
MATZ : Très simplement par un ami commun, qui voulait aussi se lancer dans la bd. En fait, j'ai fait des essais avec eux deux, mais Luc était clairement extrêmement motivé, et talentueux. Il était pressé de démarrer, et on a foncé sur le Tueur dont j'avais déjà écrit le synopsis, et auquel je pensais depuis longtemps. Pour ce qui est de me présenter, il n'y a pas grand chose à dire. Je vis à Paris, j'ai deux enfants, je sillonne les rues en scooter, je travaille, une vie plutôt normale, quoi.

Sceneario.com: Quelle est votre façon de travailler : vous vous voyez beaucoup, vous utilisez internet?
MATZ : Non, nous sommes plutôt old school. Je travaille de mon côté le scénario, et je donne à Luc un scénario entièrement découpé planche par planche, écrit à la main sur des feuilles de papier, comme au bon vieux temps.

Sceneario [...]

Lire la suite ›