Cette fois, il va trop loin

Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

CASTERMAN

Genre :

Humour

Sortie :
ISBN : 9782203091740

Résumé de l'album Cette fois, il va trop loin

 
Recueil de textes, de bons mots et d'illustrations signés Philippe Geluck, le père du Chat. Quadratisch, praktisch, gut !
 

Par Sylvestre, le 14/05/2019

Notre avis sur l'album Cette fois, il va trop loin

 
Dans certains ouvrages qu'on lui doit (dans le nez), Philippe Geluck ne s'exprime qu'à l'aide de dessins ou de détournements de dessins. Dans d'autres (et celui-là est le troisième d'une série), l'auteur s'étend sur des sujets choisis et y va à coups de textes de une à quelques pages ; quelques n'excédant jamais le nombre quatre.

C'est un peu fourre-tout, oui. Ça permet de glisser des choses que le format ou le contexte d'autres titres ne permettaient pas, voire ça permet de refourguer des idées et autres états d'âmes qui ne valent pas forcément grand-chose mais qui au moins, là, ils ont trouvé leur place. Et ça permet aussi, opportunément, de coller à l'actualité.

Tous ces textes sont très faciles d'accès et bien agréables à lire. Parce que pas trop longs, ça compte. Car il ne faudrait pas que, comme dans les sketchs de Desproges, l'humour phrasé s'émousse à force de vouloir être trop sophistiqué. Alors, pour ne pas qu'on sature, Geluck a bien dosé et a semé des dessins comme entractes, ce qui allège le tout ; qui du reste n'est pas trop lourd.

Parfois une idée ou un gag vaut bien la longueur de texte qui lui est accordée. Parfois, le sel de l'intervention ne réside que dans quelques mots que le père du Chat enrobe alors à qui mieux-mieux. Et au final, l'humour est bien celui qu'on attend de Geluck. Et ça fonctionne ! Mais comme le titre du livre l'indique aussi, attention : les déambulations littéraires et artistiques de l'auteur deviennent parfois borderline, d'un goût plus ou moins douteux et pardonnable ou passent carrément de l'autre côté de la frontière de la décence ! Mais tout ça, ça reste pour rigoler, hein, bien sûr.

Certains gags dessinés sont cash (le guillotineur, par exemple, ou Tchernobyl qu'en fait rêver certains...). D'autres sont plus subtils (page 43, le "et je vous présente ma chienne" m'a conquis !). Mais, eh ! Je ne vais pas vous faire la liste, hein, non plus ! Le mieux, donc, serait que je vous laisse vous faire votre propre bonne idée ! Mais... Puisqu'on parle d'achat... Conseil d'ami : n'allez pas dire que 20 balles c'est cher, hein ! Ou allez d'abord lire les pages 60 et 61 : comme ça, vous ne pourrez pas dire que vous n'avez pas été prévenu(e) !
 

Par , le

Nos interviews liées

La BIBLE revue et corrigée par GELUCK et DIEU

Une nouvelle bible en deux volumes par Philippe GELUCK (le papa du Chat) et DIEU lui même. Interviewé réalisée lors du Festival QUAI des BULLES de Saint Malo le 26 octobre 2013.
    Interviewer : Aubert BONNEAU
Images et Son : Mat
Montage: Olivier [...]

Lire la suite ›