GEIGER #1 Volume 1

voir la série GEIGER
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

URBAN COMICS

Genre :

Aventure

Comics

Fantastique

Science Fiction

Sortie :
ISBN : 9791026826026

Résumé de l'album Volume 1

(Geiger 1 à 6 + Geiger 80 Pages Giant 1)
En 2030, ce que l'on a ensuite appelé la "Guerre inconnue" éclate et se conclue avec des explosions massives de Bombes Atomique qui irradient à jamais le monde, et plus particulièrement les États Unis ! Un homme, Tarik Geiger, qui suivait un traitement à base de légères radiations pour tenter de freiner sa leucémie, essaye de sauver sa famille d'une de ces explosions, mais ne peut l'éviter lui-même. Miraculeusement survivants, il erre désormais, forme irradiée, lumineuse et extrêmement dangereuse, on l'appelle "L'homme qui brille"… Vingt ans plus tard… !

Par Fredgri, le 22/09/2022

Notre avis sur l'album Volume 1

C'est un vrai plaisir de retrouver le duo Johns/Frank pour une nouvelle collaboration, même si l'on peut tout de même lui préférer les précédentes prestations. Malgré tout, Geiger reste une bonne lecture, qui installe un univers assez particulier autour de l'angoissante question de l'ère post-atomique.

Le monde survie tant bien que mal dans un paysage irradié, l'humanité se protégeant dans des cités sous cloche, tandis qu'à l'extérieur se développe une nouvelle faune mutante. Les évènements se déroulent 20 ans après une guerre qui a déclenché de multiples explosions atomiques. Les villes s'organisent et les gangs se sont progressivement réapproprié le pouvoir. Cependant, un homme fait parler de lui, on raconte des tas d'histoires sur ses origines, sur la force destructrice de son aura radioactif. Le roi de Las vegas a même récemment tenté de lui mettre la main dessus, voir même de le tuer, il en est ressorti avec le visage brulé…

Le cadre est donc posé pour une série qui ne fait que débuter. Johns installe ses pions, présente Geiger, les enjeux politique et lance véritablement l'histoire dans le dernier tiers. Ce qui peut donner au final l'impression qu'il ne s'y raconte pas grand chose et que l'intrigue reste assez brouillonne. Mais je trouve qu'au contraire, ce premier volume est assez riche en éléments, le canevas narratif relie assez adroitement l'ensemble.
Les récits courts qui correspondent au 80 Pages Giant ne font qu'annoncer la suite ou expliquer les origines de deux ou trois personnages. Pas grand choses de bien transcendant, mais le sentiment que Johns installe tranquillement son univers autour des Unnamed, un groupe d'individus qui parcourt l'Histoire (une nouvelle mini-série sur Junkyard Joe commence bientôt aux States, d'ailleurs, toujours dessinée par Frank)

Pas forcément le comics du moment, mais une très intéressante lecture !

Par , le

Les albums de la série GEIGER