GAROUS #6 Sandra Morgan

voir la série GAROUS
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

SOLEIL

Genre :

Fantastique

Thriller

Sortie :
ISBN : 9782302012899

Résumé de l'album Sandra Morgan

Christopher Holton, romancier, tente de retrouver son père qui a été enlevé par un mystérieux groupuscule très organisé. Des hommes qui semblent avoir un rapport avec le passé de sa famille. Celle-ci possède bien des secrets. Comment expliquer, par exemple, la rapidité avec laquelle le corps de Christopher se répare de toutes blessures ou cicatrices ? Les hommes lancés à sa poursuite auraient ils un rapport avec l’ancestrale “Caste des Ténèbres” ?

De son côté, la journaliste Sandra Morgan arrive à New York dans le but d’interroger Holton sur certaines légendes ancestrales liées aux loups. Elle est approchée par une femme qui se dit être responsable de la presse pour l’éditeur du romancier.

Par Legoffe, le 03/04/2011

Notre avis sur l'album Sandra Morgan

Le tome 5 a inauguré un nouveau cycle. La Caste des Ténèbres change d’endroit et d’époque. Fini l’Europe moyenâgeuse, nous voici au coeur de New York, de nos jours. Une nouvelle histoire a donc débuté, mais elle a tissé des liens étroits avec les héros du premier cycle. Une journaliste enquête en s’appuyant sur un vieux manuscrit, celui de... Guillaume d’Albonville. Tanaris et Alissia sont aussi cités.

Le temps a passé, mais il semblerait que les garous, eux, aient traversé les âges. Rien n’est encore parfaitement clair, mais plusieurs protagonistes s’affrontent dans un jeu du chat et de la souris qui peut se solder par la mort.

L’arrivée des légendaires lycanthropes dans l’Amérique moderne n’est pas une nouveauté en soi, mais elle est traitée ici de façon intéressante puisque les auteurs ont basé la série, dès le départ, sur une origine du mal qui n’a rien à voir avec une morsure de loup. Rapportée au XXIe siècle, cette histoire a un vrai mordant, si je puis dire. Nous sommes vite captivés par l’aventure, d’autant que ce sixième tome est mené tambour battant. Le rythme est excellent et le scénario est très efficace car il joue sur plusieurs personnages différents qui sont autant d’angles pour aborder l’affaire des garous.

Ce thriller fantastique se lit donc avec beaucoup de plaisir. Seuls les dessins pourront laisser un peu le lecteur sur sa faim. Ils souffrent d’un manque de régularité et de précision. La mise en couleur est également un peu artificielle. Mais tout cela n’altère en rien la qualité du récit dont on attend la suite avec un réel intérêt.

Par , le

Les albums de la série GAROUS

Nos interviews liées

Jean-Charles Gaudin et Frédéric Peynet

Sceneario.com : Au mois d'août prochain, sort Phoenix, votre dernier "nouveau-né" à tous les deux, thriller moderne aux ambiances fantastiques. Après Le Feul, votre association semble se péréniser ? Comment traduisez-vous le travail de l'autre ?
Jean-Charles GAUDIN : Je connais Frédéric depuis pas mal d’années et je l’avais vu arriver avec une bd complète et de somptueuses illustrations pour l’examen de son école. Il était plus qu’évident que Frédéric Peynet avait un talent fou. J’ai eu de suite envie de travailler avec lui. Depuis, il a progressé pour arriver à ce trait si précis et si séduisant. Je suis toujours aussi stupéfait de ses planches. Tous les détails y sont sans alourdir le propos. Son trait est à la fois efficace et élégant. Pour moi, Frédéric Peynet est un grand du 9ème art !
Frédéric PEYNET : Jean-Charles et moi nous connaissons depuis 1997 [...]

Lire la suite ›

Andréa MUTTI Pour Re-Mind chez Dargaud

Sceneario.com : Bonjour, Andrea. Apres avoir collaboré entre autres avec Saimbert, Malka ou Tackian, te voici avec une nouvelle série au coté du scénariste Alcante pour Re-Mind (chez Dargaud). Comment t’es tu retrouvé sur le projet ? Andréa Mutti : J'étais en contact avec Didier. Il cherchait un dessinateur pour sa nouvelle série. C'est Matteo Alemanno qui nous a présentés. Mon style lui plaisait et il a pensé qu'il conviendrait au projet. Quand j'ai lu ce projet, je l'ai trouvé vraiment intéressant, très moderne et avec de beaux personnages. Une belle idée avec une écriture fluide, très proche des séries TV les plus populaires. Bref, c'était vraiment cool !!... Sceneario.com : Re Mind est un thriller fantastique. Penses tu qu’une machine comme la Re Mind soit possible un jour ? Andréa Mutti :Un appareil aussi [...]

Lire la suite ›

Nicolas Tackian et Andréa Mutti

Sceneario.com : Comment est né le projet Syndrôme de Caïn et la Collection Terres Secrètes?
Nicolas Tackian : En fait l'idée était de proposer à Soleil une collection qu'ils n'avaient pas encore, une collection qui aborderait les thèmes fantastiques ésotérique, mais en ayant une réflexion afin de ne pas faire ce qui existait déjà, car de nombreux éditeurs le font déjà et le font très bien, et ça marche très bien. Comme c'est un secteur qui marche, avec beaucoup d'histoires à raconter, beaucoup de choses à dire et que les lecteurs sont intéressés et aiment bien, avec un vivier de lecteurs aussi gros que celui de l'Héroïc Fantasy qui est le domaine traditionnel de Soleil, je voulais donc essayer de mettre en place une collection, avec à la fois des séries classiques en X tomes, 4 tomes, 6 tomes, dont le Syndrôme de Caïn est un exemple, et une série de oneshots permettant ainsi aux lecteurs d'avoir des histoires longues et des histoires courtes [...]

Lire la suite ›

Jean-Charles Gaudin

Sceneario.com: Peux-tu te présenter et nous dire ton parcours en tant que scénariste ?
Jean-Charles Gaudin :
J’ai commencé par écrire et réaliser des courts-métrages. C’est là que j’ai appris l’écriture de scénarios. Le fait de réaliser moi-même m’a fait progresser sur les choses qui fonctionnent à l’écrit et qui marchent moins bien une fois en images. La BD est venue par la suite. C’est Crisse qui, au sortir d’une de mes projections de film, m’a tendu la perche. Je l’ai saisie et voilà…

Sceneario.com : Comment s’est effectuée ta rencontre avec Trichet ?
Jean-Charles Gaudin :
Trichet faisait partie de ces dessinateurs assidus à une réunion que nous organisons tous les mois dans un café de la Roche sur Yon en Vendée. Je commençais tout juste mes travaux sur MARLYSA [...]

Lire la suite ›

Andrea MUTTI: quand un italien débarque chez les français...

Sceneario : Bonjour Andréa, peux tu te présenter en quelques mots?
Andréa Mutti : Bonjour à tous et merci pour votre accueil sur votre site. Bon, j’ai 30 ans, je suis marié et j’ai un petit garçon. J’habite à Brescia (Italie). Je suis géomètre de formation et j’ai étudié à l’école Ruben Sosa les comics, les illustrations et l’art pendant 3 ans, j’avais à l’époque 16-19 ans !. J’ai commencé aussitôt mes premières publications en petit strip dans un journal appelé Periferia, c’était en 1991.
Après j’ai collaboré avec les éditions Xénian pour une série de super héros du nom de DNAction (1992). J’ai dessiné 2 histoires d’horreur pour Demon-Story pour l’éditeur Fenix et pour le même éditeur une série de SF-Polar appelé Hell’s Patrol. (J’ai écrit deux histoires).
Le grand saut a été avec Star Comics éditions, où j’ai écrit Hammer deux histoires de SF et aussi Lazarus Ledd deux histoires de SF-Polar.
Après cette super expérience j’ai commencé une longue collaboration avec Bonelli éditions avec SF Nathan Never [...]

Lire la suite ›