GALFALEK #1 Le gant de l'oubli

voir la série GALFALEK
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

SOLEIL

Sortie :
ISBN : 2877649369

Résumé de l'album Le gant de l'oubli

Galfalek, mercenaire de la magnifique et puissante cité des Hauts murs, revient d'une désastreuse campagne contre les Dakans. A son retour, Reynalk, ancien conseillé du roi, à usurper le trône. Galfalek s'oppose à la cruauté de celui-ci et est banni de la cité laissant derrière lui sa vie et sa bien-aimée : Yrisis. Des années plus tard, cet amour le pousse au retour dans les Hauts Murs, qui apparemment à bien changé.

Par M@t, le NC

Notre avis sur l'album Le gant de l'oubli

Le dessin est assez destabilisant mais les détails qu'il propose sont très intéressant. Les expressions sont très bien traitées et les décors sont magnifiques. Ce qui m'a impressionné, c'est le rythme du récit et le découpage très étudié. Le scénario, lui, est excellent, très intriguant, les personnages sont ambigus et on a du mal à cerner leur personnalité. On devine bien vite que cette histoire nous réserve bien des surprises... Un très bon album qui lance parfaitement la série : on a envie d'en savoir plus et de se jeter sur le second tome.

Par , le

Je ne suis pas un super-super-fan d’heroic fantasy. Pourtant j’en lis avec plaisir et j’ai justement trouvé que le tome 1 de "Galfalek" était un début de série vraiment prometteur.

En effet, on y trouve bien l’élément qui fait LA différence avec une histoire plus normale, j’ai nommé le fameux "gant de l’oubli" et ses pouvoirs, mais ce que j’ai apprécié c’est qu’à part cela, les auteurs n’ont pas utilisé d’autres artifices tels des créatures toutes plus folles les unes que les autres, des armes trop sophistiquées, etc...

Donc, avis à ceux que le genre HF ne tente pas trop au premier abord : "Galfalek" est un bon compromis. J’aime beaucoup !

Par , le

Les albums de la série GALFALEK

Nos interviews liées

Jean-Charles Gaudin et Frédéric Peynet

Sceneario.com : Au mois d'août prochain, sort Phoenix, votre dernier "nouveau-né" à tous les deux, thriller moderne aux ambiances fantastiques. Après Le Feul, votre association semble se péréniser ? Comment traduisez-vous le travail de l'autre ?
Jean-Charles GAUDIN : Je connais Frédéric depuis pas mal d’années et je l’avais vu arriver avec une bd complète et de somptueuses illustrations pour l’examen de son école. Il était plus qu’évident que Frédéric Peynet avait un talent fou. J’ai eu de suite envie de travailler avec lui. Depuis, il a progressé pour arriver à ce trait si précis et si séduisant. Je suis toujours aussi stupéfait de ses planches. Tous les détails y sont sans alourdir le propos. Son trait est à la fois efficace et élégant. Pour moi, Frédéric Peynet est un grand du 9ème art !
Frédéric PEYNET : Jean-Charles et moi nous connaissons depuis 1997 [...]

Lire la suite ›

Jean-Charles Gaudin

Sceneario.com: Peux-tu te présenter et nous dire ton parcours en tant que scénariste ?
Jean-Charles Gaudin :
J’ai commencé par écrire et réaliser des courts-métrages. C’est là que j’ai appris l’écriture de scénarios. Le fait de réaliser moi-même m’a fait progresser sur les choses qui fonctionnent à l’écrit et qui marchent moins bien une fois en images. La BD est venue par la suite. C’est Crisse qui, au sortir d’une de mes projections de film, m’a tendu la perche. Je l’ai saisie et voilà…

Sceneario.com : Comment s’est effectuée ta rencontre avec Trichet ?
Jean-Charles Gaudin :
Trichet faisait partie de ces dessinateurs assidus à une réunion que nous organisons tous les mois dans un café de la Roche sur Yon en Vendée. Je commençais tout juste mes travaux sur MARLYSA [...]

Lire la suite ›