FULLMETAL ALCHEMIST #24 Tome 24

voir la série FULLMETAL ALCHEMIST
Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

KUROKAWA

Genre :

Aventure

Fantastique

Manga

Shonen

Sortie :
ISBN : 9782351425497

Résumé de l'album Tome 24

Il est difficile de faire un résumé de ce tome sans en dévoiler le contenu ce qui serait bien dommage. Tout ce que l’on peut dire c’est que l’histoire se rapproche de plus en plus du dénouement final, plus que deux tomes après celui-ci pour connaître la fin de Fullmetal Alchemist.

Par Melville, le 10/09/2010

Notre avis sur l'album Tome 24

Fullmetal Alchemist est un manga pour adolescents, le shonen typique qui reprend tous les codes du genre, mais aussi surprenant que cela puisse paraître j’apprécie vraiment cette série. Ce qui séduit dans l’approche d’Hiromu Arakawa c’est le fait qu’elle fait preuve de justesse dans son écriture. Bien que classique elle réussit à trouver un équilibre dans la mise en scène de tout ce qui caractérise la bande dessinée nippone sans pour autant tomber dans la caricature du genre (ce que beaucoup d’auteurs ne réussissent malheureusement pas à faire). A la lecture de cette série on sent bien qu’il y a eu un travail de réflexion en amont, que l’auteur sait où elle va (le meilleur exemple étant que chacun des tomes apportent réellement quelque chose à l’histoire). Et elle a également su au fil des différents volumes camper des personnages attachants.

Après les deux précédents tomes où l’action s’était emballée amorçant la fin annoncée par son auteur, ce vingt-quatrième opus marque un retour plus posé de l’intrigue même si les évènements renferment toujours une tension grandissante. Le découpage est quant à lui identique à ce que l’on pouvait voir aux tomes 22 et 23, le récit évolue par courtes scènes centrer sur un groupe de personnages dont les actions de chacun ont des répercutions sur les autres. Très dynamique ce tome se lit d’une seule traite et renferme également son lot de surprises, des personnages font leur grand retour alors que d’autres nous abandonnent…
L’heure est plutôt grave mais Hiromu Arakawa trouve toujours le moyen de distiller quelques touches d’humour bien venues et apportant une certaine « fraicheur » à l’ensemble.

Alors certes Fullmetal Alchemist n’est peut-être pas de l’ordre du chef-d’œuvre et n’apporte pas une vision particulièrement novatrice au manga mais la mangaka n’en a pas non plus la prétention. Au final on passe un vrai bon moment de lecture et c’est bien là l’essentiel. Ne boudez donc pas votre plaisir et courrez vite lire cette très sympathique série.

Par , le

Les albums de la série FULLMETAL ALCHEMIST