FULLMETAL ALCHEMIST #23 Tome 23

voir la série FULLMETAL ALCHEMIST
Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

KUROKAWA

Genre :

Aventure

Fantastique

Manga

Shonen

Sortie :
ISBN : 9782351425077

Résumé de l'album Tome 23

On reprend avec Alphonse, muni d’une pierre philosophale, qui se lance seul dans un affrontement contre Kimblee et Pride. Pendant ce temps, la guerre civile est à son paroxisme à Central City : les hommes du colonel Mustang font preuve d’une vitesse et d’une efficacité sans égales, portant même la bataille jusque sur le terrain médiatique. Avec l’arrivée imminente des troupes de Briggs, la situation semble clairement tourner à l’avantage des rebelles. Mais c’est sans compter sur les homonculus qui vont donner du fil à retordre à tous nos héros. Olivia et Alex sont ensemble pour combattre Sloth. Edward et Scar font face à une partie de l’armée d’homonculus, tandis que May se retrouve seule face à Envy, de nouveau en pleine possession de ses pouvoirs. Le colonel Mustang ne tarde pas à faire son entrée et il se pourrait bien que l’heure de venger Maes Hugues soit enfin arrivée…

Par Braider, le 11/04/2010

Notre avis sur l'album Tome 23

Quelle claque ! Hiromu Arakawa avait prévenu dans la couverture du tome 21 : « A partir de ce volume, nous entrons dans ce qui peut être considéré comme la dernière partie de l’histoire ». Elle n’avait pas menti : ce tome 23 nous impose ici un rythme endiablé. Déjà réputée, entre autre, pour son sens du rythme justement, la série FullMetal Alchemist place avec ce volume la barre encore plus haute. Une multitude de combats frénétiques s’ouvrent ici à nous, avec une mise en scène et une efficacité proprement hallucinantes, se révélant à la hauteur des enjeux de ces affrontements majeurs.

L’histoire commence fort, avec un Alphonse Elric qui nous offre un affrontement tout bonnement épique : on n'en attendait pas tant ! Mais comme toujours dans FullMetal Alchemist, les choses vont à l’essentiel, sans jamais s’éterniser. Ainsi on passe très vite à autre chose et les affrontements se multiplient en se montrant chaque fois plus intenses, laissant le lecteur simplement bouche bée devant tant de maîtrise. Le tome ne se limite évidemment pas qu’à une succession de combats, et sait comme à l’accoutumée marier l’action au récit, avec un savoir faire encore plus marqué que par le passé, c’est dire.
Ce tome est tout simplement le volume inespéré où toutes les attentes (ou presque : la série n’est pas finie…) du fan de la série, sont assouvies, voire dépassées. Le passage réservé au colonel Mustang, le si puissant Flame Alchemist, en est un excellent exemple : l’auteure est parvenue à faire ressortir toute sa puissance, tout en continuant de creuser le personnage. Un régal.

Vous l’aurez compris, ce tome m’a séduit, tout comme la série m’a séduit dès ses débuts. Mais le plus objectivement possible, le plus modestement possible, on ne peut que crier au génie ! Plus sérieusement, ce volume apporte une pierre supplémentaire au monument du manga qu’est devenu FullMetal Alchemist. Un manga à la fois classique, grand public et d’une incroyable profondeur grâce à une maîtrise de tous ses éléments sans faille, par une mangaka qui aura su marquer le genre du shonen en le transcendant. Cette auteure aura su rester sincère envers son public et son œuvre, en ne cédant jamais au tome facile.
La fin de la série approche et on souhaiterait cette fin la plus tardive possible. Pourtant, l’attente va être interminable et douloureuse avant le prochain opus. En tout cas, pour ceux qui ne l’auraient pas encore fait : jetez-vous sur ce volume, à l’image de cette série, grandiose et exceptionnel.

Par , le

Les albums de la série FULLMETAL ALCHEMIST