Fritz Lang le Maudit

Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

ARENES (LES)

Genre :

Biographie

Drame

Historique

Sortie :
ISBN : 9791037505866

Résumé de l'album Fritz Lang le Maudit

Hiver 1921. Durant la période de Weimar, en Allemagne, Fritz Lang fait la connaissance de la scénariste Thea Von Harboi, elle va être la femme de sa vie. Mais Lang est marié à Lisa Rosenthal et cette dernière les a surpris ensemble. Et, peu de temps après, un coup de feu se fait entendre. Lisa est retrouvée morte, une balle dans la poitrine. La balle a été tirée par l'arme de son mari.
La police va mener l'enquête. S'agit-il d'un suicide ou d'un crime ? Fritz Lang, qui commence à devenir un réalisateur réputé en Allemagne, va être marqué par ce drame. Drame qui touchera ses films...

 

Par Berthold, le 02/04/2022

Notre avis sur l'album Fritz Lang le Maudit

Ces temps-ci, le scénariste Arnaud Delalande semble s'intéresser beaucoup à l'Histoire du cinéma du début du XXème siècle.
Après Musidora aux editions Robinson, il revient en librairies avec ce Fritz Lang le Maudit, aux éditions Les Arènes BD, avec son complice Eric Liberge aux dessins et couleurs.

Avec cet ouvrage consacré au réalisateur allemand Fritz Lang, qui a fait les films Métropolis, Mabuse ou encore Moonfllet, Delalande va surtout s'intéresser à sa période en Allemagne, avec ce moment où sa femme Lisa se tue (ou est tuée ?) et la montée du nazisme et l'arrivée d'Hitler au pouvoir.
Le récit se termine avec la fuite de Lang vers les USA où il connaitra une deuxième carrière dans le cinéma.

Delalande débute son histoire avec la mort de Lisa Rosenthal, la femme de Fritz Lang, qui vient de le surprendre dans les bras de sa maitresse Thea Von Harbou. Suicide ou crime ? Un policier va être tenace avec cette enquête qui, pourtant, est vite classée en suicide.
Et nous allons voir que cet événement et ce que va vivre l'Allemagne dans les années 1920-1930, va marquer l'oeuvre de Fritz Lang.

C'est très bien mené. Très bien écrit. Delalande nous offre une sorte de thriller historique où il nous conte la période cinzmatographique de cette époque et cette ascension du nazisme. C'est fort passionnant. Et même le lecteur va avoir un doute sur les origines de la mort de Lisa, du coup, jusqu'au bout.
Nous assisterons à la fuite du réalisateur vers les USA alors qu'il aurait pu être aussi à la tête d'un "empire" cinématographique dans cette nouvelle Allemagne.
Ce qui est intéressant à voir aussi, ce sont les scènes de tournages des films de Lang dont celle de Metropolis, qui est assez impressionnante.

Et ces reconstitutions historiques sont dues au talent du dessinateur Eric Liberge, qui a souvent oeuvré avec Arnaud Delalande.
Là encore, son travail est des plus remarquables.
Liberge est un très grand artiste. Il a un style qui se reconnait au premier coup d'oeil. Il y a de l'audace dans sa façon d'aborder les planches, dans sa façon de mettre en scène ce récit. Cette reconstitution parvient à nous en mettre plein la vue par moments avec ces cases hors-normes et étonnnantes. Il nous donne vraiment l'impression de vivre ces tournages et d'être témoin de cette période de l'Allemagne.

Ce Fritz Lang le Maudit est une lecture que je vous recommande fortement.
Delalande et Libergé ont à nouveau frappé fort avec cette oeuvre publiée aux éditions Les Arènes BD.
Un témoignage, une leçon d'Histoire très réussie sur cette époque du XXème siècle et qui prouve à nouveau que certaines dérives de cette période n'ont pas servi de leçon encore de nos jours.

 

Par , le