Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

KAZE

Genre :

Fiction

Manga

Public Averti

Sortie :
ISBN : 9782820302441

Résumé de l'album Tome 8

 
C’est au cœur du dédale des ruelles de la ville que Terajima s’est fait surprendre par l’exécuteur Iijima, et ce malgré la vigilance de son partenaire Ide. Entre les trois, tout ne sera que stress d’être si proches les uns des autres, chacun son arme à la main... Ils seront rejoints par Iwao qui va renforcer les rangs de ceux contre qui marchait Iijima, et ce dernier qui déjà s’était fait désorbiter un œil s’écroulera, Iwao ayant fini par lui tirer une balle dans la tête à bout portant !

Ide avait pris deux balles dans le caisson par Iijima et il s’écroulera à son tour à terre. Son décès perturbera grandement Terajima qui déjà n’était pas tout ce qu’il y a de plus net. Ce dernier continuera ses errances dans la ville, sourd aux appels à la vigilance de Iwao, et croisera le chemin du taciturne Hiroshi Kanô...
 

Par Sylvestre, le 18/01/2012

Notre avis sur l'album Tome 8

 
Ce tome 8, tout en ambiances, offre en son genre de véritables scènes de western ! Les personnages jouent en effet à cache-cache dans un décor labyrinthique déserté de toute population parasite à leurs différends, se tiennent en respect au bout des canons de leurs flingues, se regardent en chiens de faïence avant de dégainer et de finir éventuellement par appuyer sur la gâchette, nous offrant quand sonne le glas de morbides spectacles comme la série Freesia nous a préparés à en voir encore et encore.

Ce tome 8 se lit d’une traite, justement grâce à ce suspense installé et au silence qu’on imagine entourer ces scènes pourtant bruyantes des cris des protagonistes et des détonations de leurs armes. Quitter la ville suite à ces "échanges" qui font le gros du scénario de ce tome en serait presque difficile... jusqu’à ce que la scène finale nous replonge dans un décor tout autre mais sûrement tout aussi stressant : le huis clos dans l’appartement où Keiko (que Hiroshi va rejoindre) n’a pas pu empêcher Suzuki de rentrer, plus menaçant que jamais...

Aaaargh... Vite, la suite !
 

Par , le

Les albums de la série FREESIA