Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

KAZE

Genre :

Fiction

Manga

Thriller

Sortie :
ISBN : 9782849657782

Résumé de l'album Tome 1


Depuis deux ans, au Japon, il est possible de se faire justice soi-même. C’est légal. Et pour cela, pour se venger, il est possible de faire appel à une agence qui tue sur commande.

Hiroshi, un jeune homme assez perturbé, va être embauché dans l’une de ces agences et faire équipe, pour ses débuts, avec Yamada, un bleu comme lui, et Mizoguchi, un gars bien tracassé comme il faut sans doute l’être pour faire ce métier... Son embauche, Hiroshi la devra à une employée qui le connaît sans que lui se souvienne précisément d’elle...
 

Par Sylvestre, le 11/04/2010

Notre avis sur l'album Tome 1


Freesia, ça décoiffe ! Grâce au sexe et à la violence qui sont comme les piliers de l’original scénario, comme carburants pour les protagonistes aux personnalités très fortes et rendues d’autant plus opaques que le contexte nous laisse sans voix... Voilà qui rappellera le ton d’une série comme Ushijima (pour ceux qui la connaissent, aux éditions Kana) où le décalage entre notre réalité et celle du récit est insignifiant autant qu’il peut paraître infranchissable. De la réalité-fiction qui donne des frissons dans le dos... Et vous en jugerez par vous-même : avec cette possibilité donnée aux citoyens de pouvoir se venger personnellement contre ceux dont ils ont été victimes, c’est la porte ouverte à bien des dérives possibles ! Et donc à des rebondissements dans le récit et à des scènes qui ne vont pas faire dans la dentelle !

Ce tome 1 est un tome fort où les personnages nous sont présentés avec leurs défauts plutôt qu’avec leurs qualités et où le scénario s’entrouvre sur la complexité et sur les travers qui pourront découler de cette légalité de la vengeance personnelle et du commerce qui en est fait. Le personnage principal, Hiroshi, est pour le moins bizarre. Il est intéressant pour ce qu’il est et pour son passé flou, il est intéressant aussi par ce qu’il vit en qualité de nouvel embauché dans une agence de meurtres sur demande et par ce que son comportement ne manquera pas de générer.

Le dessin est très réaliste et très cru, très explicite. Tout est assez glauque et sombre... C’est un monde un peu "marche ou crève" et Hiroshi y est pour l’instant encore le seul guide auquel on s'accroche. Brrrr... Un peu comme si on était obligés de faire confiance à quelqu’un dont on pense qu’il n’en est pas digne, mais que c’est ça ou rien.

Découvrez Freesia et le vent de folie qui s’y lève dans ce tome premier. Attention, ce manga est une lecture "pour public averti", rapport au sexe et à la violence qu’on y trouve.
 

Par , le

Les albums de la série FREESIA