Freddy : les griffes de la nuit

Dessinateur :


Scénariste :


Coloristes :



Éditions :

PANINI

Genre :

Adaptation

Comics

Fantastique

Horreur

Sortie :
ISBN : 9782809403909

Résumé de l'album Freddy : les griffes de la nuit

Springwood, une ville comme tant d'autres aux Etats-Unis. 
C'est là que la famille Arnstrum a décidé de s'installer. Alors qu'ils sont en train d'emménager, Jade va croiser une petite fille qui va la mettre en garde contre un certain Freddy. Mais Jade n'a pas le temps d'en apprendre plus, la petite fille a disparu.
Jade et son frère Brad vont vite faire connaissance avec le croquemitaine local dès leur première nuit ...

Par Berthold, le NC

Notre avis sur l'album Freddy : les griffes de la nuit

"Un, deux Freddy te coupera en morceaux
trois, quatre,… remonte chez toi quatre à quatre...
...cinq, six, n'oublie pas ton crucifix..."
Cette petite comptine doit rappeler quelques souvenirs à certains amateurs de films fantastiques? Surtout dans les années 1980?
C'est en 1984 que Wes Craven lance A nightmare on Elm Street qui va faire connaitre un nouveau genre de croquemitaine, Freddy Krueger. Un serial-killer qui fut brûlé vif par des parents et qui depuis se venge par els rêves des adolescents. Ce premier film fut un succès et Freddy devint une franchise à succès. Dernièrement, on le vit même affronté Jason Voorhest, un autre fameux serial-killer du septième art.
J'avoue que à cette période, je n eratais aps un film de cette saga.
Panini a lancé la collection Dark Side qui permet de découvrir des titres un peu proche du fantastique, de l'horreur. Un titre consacré à Jason est d'ailleurs disponible.
Cette fois-ci, Panini propose un titre consacré à Freddy Krueger.
On y retrouve un vétéran, Chuck Dixon, au scénario. Il est bien connu des amateurs car il s'est occupé de séries comme Batman, Nightwing ou le Punisher entre autres. Sur Freddy, il reste au niveau des films de la série. Pas de grande surprise, mais un travail honnête qui ravira les amateurs. La deuxième histoire aurait par contre mérité un peu plus de développement par rapport aux légendes aztèques. C'est un peu dommage.
Coté dessin c'est Kevin West qui s'en charge et là aussi, c'est plutôt du bon travail. C'est un dessin classique où quelques scènes gores peuvent peut-être choqué. Mais bon, cela reste correct.
En fin d'album, vous découvrirez les recherches et différents croquis pour les couvertures.
Après lecture qui s’avère distrayante, je me dis qu'il me manquait quelque chose. Et oui, il n'y a pas le thème musical du film qui manque un peu sur ce titre pour nous faire frissonner.

Un Freddy qui ravira les amateurs du genre.

Par , le